Rédiger un nouveau commentaire

La semaine dernière, la Russie a rouvert partiellement l’alimentation en gaz cheminant vers l’Europe par le gazoduc Nord Stream. Mais avec un fonctionnement à seulement 40% des capacités, les craintes d’une crise énergétique en Europe l’hiver prochain demeurent.

27 juillet, par Nordea

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)