Rédiger un nouveau commentaire

Il n’est pas exagéré de dire que le 1er semestre de l’année a été terrible pour les investisseurs. L’examen des indices obligataires ICE BofA pour le 1er semestre 2022, nous révèle qu’il s’agit de la pire performance semestrielle depuis leurs créations pour les indices d’obligations d’État, et ceux des segments investment grade et high yield.

6 juillet, par MUZINICH & CO

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)