Rédiger un nouveau commentaire

Seth Meyer et Tom Ross, gérants obligataires chez Janus Henderson, constatent le soutien offert par la faiblesse de l’offre du marché primaire (les nouvelles émissions) d’obligations high yield, alors que la classe d’actifs est confrontée à des inquiétudes concernant l’inflation et la croissance.

2 juin, par Seth Meyer , Tom Ross

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)