Rédiger un nouveau commentaire

La BCE continue de prendre son temps. Coincée entre une forte incertitude économique et des taux d’inflation record, elle continue de faire preuve de prudence. Mais au moins, elle a décidé de mettre fin aux achats nets d’actifs au troisième trimestre de 2022. La BCE a ensuite tenu à souligner qu’elle reste «dépendante des données».

15 avril, par Ulrike Kastens

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)