Rédiger un nouveau commentaire

Le déclenchement de la guerre en Ukraine a provoqué, du 24 février au 4 mars, un repli des taux sur les segments les plus sûrs du marché obligataire. Cette tendance s’est inversée depuis le 7 mars, donnant lieu à une reprise du mouvement de hausse initié en 2021...

30 mars, par Julien-Pierre Nouen

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)