Rédiger un nouveau commentaire

La place de l’Ukraine sur le marché mondial des huiles et des céréales est très importante. Un blocage logistique des ports aurait donc de fortes répercussions haussières sur le marché, et qui seraient inédites en cas de conflit armé terrestre de grande ampleur. Les engrais et le gaz étant les leviers de la Russie, leurs cours pourraient rester élevés en Europe.

24 février, par Michel Portier

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)