Rédiger un nouveau commentaire

Les exigences actuelles en matière de divulgation ne permettront donc pas aux investisseurs de comparer facilement des ratios taxonomiques crédibles avec et sans gaz et énergie nucléaire, ce qui risque de rendre les divulgations inefficaces et d’entraîner un greenwashing (involontaire).

9 février, par Next Finance

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)