Rédiger un nouveau commentaire

La hausse des prix du pétrole semble irrépressible en ce début d’année. Avec des stocks qui s’épuisent, une crise géopolitique qui pourrait avoir d’importantes retombées énergétiques et une tendance structurelle à l’abandon des investissements dans les combustibles fossiles, les marchés semblent se préparer à un choc de l’offre...

8 février, par Bénédicte Kukla

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)