Rédiger un nouveau commentaire

Bennet, Stulz et Wang ont publié une étude approfondie sur ce sujet en juillet 2020 dans laquelle ils présentent l’analyse de performance des titres qui ont été intégrés à l’indice S&P 500 entre 1997 et 2017. Ils concluent que l’inclusion dans l’indice a un effet court terme positif sur la performance du titre ET que cet effet s’estompe après une année.

8 mars, par Eric Lafrenière , Michel Dinet

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)