Rédiger un nouveau commentaire

L’activité qui redémarre et les taux d’intérêt durablement bas profitent aux actions, bien que les marchés aient déjà connu un rebond et que quelques segments soient valorisés de façon excessive. La Réserve fédérale américaine a réaffirmé sa perspective de taux d’intérêt faibles sur le long terme, confortant par là même notre thème d’un nouveau régime nominal.

4 février, par Elga Bartsch , Jean Boivin , Kurt Reiman , Tara Sharma

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)