Rédiger un nouveau commentaire

Difficile encore, en cette fin de mois de janvier, de déterminer le climat des marchés, encore en balance entre une situation sanitaire et économique médiocre et la certitude des investisseurs que banques centrales et gouvernements continueront d’appliquer leur politique ultra accommodante propre à gonfler la valorisation de tous les actifs…

31 janvier, par Matthieu Bailly

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)