Rédiger un nouveau commentaire

Le risque politique, une deuxième vague de Covid-19, une baisse de l’activité économique et une inflation contenue sont autant d’éléments qui pourraient déclencher une correction à court terme. A moyen terme cependant, une prime de risque actions élevée et des taux faibles s’inscriront en soutien des actions.

14 janvier, par Paul Doyle

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)