Rédiger un nouveau commentaire

La contraction du PIB mondial en 2020 est historique. En Europe comme aux USA les niveaux d’activité qui prévalaient avant la crise ne seront probablement retrouvés que fin 2021 voire début 2022, sachant que la croissance potentielle sera durablement affectée par la baisse prévisible de l’investissement des entreprises, et ce même en intégrant l’ampleur des plans de relance.

15 décembre 2020, par Florent Delorme

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)