Rédiger un nouveau commentaire

Lors de notre précédente lettre, nous rappelions que l’économie n’était plus au cœur des préoccupations des investisseurs, conscients désormais que chaque détérioration supplémentaire de l’activité serait compensée par des mesures accrues de soutien budgétaire et monétaire.

10 décembre 2020, par Jean-Jacques Friedman

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)