Rédiger un nouveau commentaire

Alors que s’approche la fin d’année, les marchés de crédit s’apprêtent à fermer la parenthèse d’une période éprouvante en retrouvant, sur quasiment tous les segments obligataires leurs niveaux de janvier, à la faveur des dernières nouvelles de cette semaine: une saison de publication sans surprise majeure, une élection américaine se terminant sans trop d’incertitude et l’espoir d’un vaccin.

17 novembre 2020, par Matthieu Bailly

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)