Rédiger un nouveau commentaire

L’essor des obligations vertes sera alimenté par la solide demande des investisseurs et une amélioration des normes au sein du marché. NN IP souligne que près de 15% des obligations vertes sont encore émises par des entreprises affichant des pratiques controversées...

15 octobre 2020, par Next Finance

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)