Rédiger un nouveau commentaire

Si la classe d’actifs des petites et moyennes valeurs est reconnue par les investisseurs pour sa surperformance long terme par rapport aux grandes capitalisations, les impacts de ces PME/ETI sur l’économie réelle et l’emploi dans nos régions sont moins connus.

2 juillet 2020, par Raphaël Moreau

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)