Rédiger un nouveau commentaire

En Europe, l’abondance et la variété des espèces animales présentes sur les terres agricoles connaissent un profond déclin. Déjà, en 2019, la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) avait mis en garde contre ce déclin sans précédent dans l’histoire de l’humanité.

17 juin 2020, par François Lett

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)