Rédiger un nouveau commentaire

Depuis le mois de février, la stratégie Special Situations a connu une évolution en dents de scie. À cause de leur exposition structurellement longue au bêta de marché, ses gérants ont tendance à sous-performer pendant les périodes d’aversion pour le risque. En revanche, ils se redressent globalement plus vite, car ils se projettent généralement au-delà de la volatilité à court terme.

15 juin 2020, par Jean-Baptiste Berthon , Lyxor Research , Philippe Ferreira

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)