Rédiger un nouveau commentaire

Selon plusieurs ONG, alors que la Commission Européenne s’est engagée à ce que son plan de relance "ne cause pas préjudice à l’environnement", la Banque centrale européenne (BCE) pourrait financer les plus grands pollueurs, dont Shell et Total, à hauteur de 132 milliards.

4 juin 2020

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)