Rédiger un nouveau commentaire

Des universitaires de trois établissements ont étudié l’impact du référendum sur le Brexit, qui a eu lieu au Royaume-Uni en juin 2016, sur le risque de change auquel sont exposées les multinationales britanniques, allemandes et espagnoles.

26 février, par Next Finance

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)