Rédiger un nouveau commentaire

Le graphique ci-dessous montre que la prime de risque (mesurée comme l’écart de taux) entre le credit CCC et BB aux Etats-Unis est au plus haut depuis 2016. Ceci illustre la nature de plus en plus schizophrène du marché où certaines émissions de faible qualité continuent de se placer facilement mais où en même temps d’autres titres risqués sont pénalisés.

19 novembre 2019, par Hervé Goulletquer , Stéphane Déo

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)