Rédiger un nouveau commentaire

D’après l’Agence Spatiale Européenne, jamais un mois de juin n’avait été aussi chaud à la surface de la Terre qu’en 2019. Il est désormais manifeste que les désordres climatiques se sont intensifiés ces dernières années. Cela a effectivement été clair aux Etats-Unis lors des derniers mois.

24 juillet 2019, par Bastien Drut , Juliette Cohen

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)