Rédiger un nouveau commentaire

Si la problématique protectionniste n’a pas disparu (elle est même probablement là pour durer), l’heure est aux négociations entre les Etats-Unis, la Chine, l’Union européenne ainsi qu’avec le Mexique et le Canada concernant le NAFTA. Certaines nouvelles laissent espérer que des accords seront trouvés mais elles sont trop fragiles pour spéculer davantage.

23 mai 2018, par Benjamin Melman

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)