IMG
Xavier Morin : « En 2021, nous notons un réel regain d'intérêt sur nos stratégies faiblement corrélées au marché actions »

Selon Xavier Morin co-CIO et en charge du pôle Event Driven Equity chez Syquant Capital, l’arbitrage de dividendes est déployé dans les 4 fonds Helium actions. Le but de cette stratégie est de capter les décotes sur Future Dividendes SX5E tout en limitant la sensibilité marché...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Next-Finance: Pouvez-vous nous présenter Syquant capital?

Xavier Morin: Créée en 2005, Syquant Capital est une société de gestion française indépendante dont les responsables partagent plus de 30 ans d’expérience commune sur les marchés de capitaux. Nous sommes au total 37 personnes basées à Paris. Notre objectif est de délivrer une performance régulière et faiblement corrélée aux marchés actions en se concentrant sur les opportunités d’investissement liées aux événements d’entreprises et opérations sur titres.

Quel regard jettent aujourd’hui les investisseurs sur les fonds dit de performance absolue? La promesse de décorrelation n’a pas toujours été au rendez-vous…

Bien que la classe d’actif ait pu être malmenée en mars 2020, les fonds Helium ont atteint leurs objectifs de performance l’année dernière. En 2021, nous notons un réel regain d’intérêt sur nos stratégies faiblement corrélées au marché actions avec une sortie de crise du COVID par le haut marquée par énormément d’évènements d’entreprise. En effet, le Covid 19 constitue un «changement de régime» où les entreprises se lancent dans de nombreuses opérations stratégiques d’adaptation/ développement: fusion acquisition, restructuration, émission d’action et obligataire, cession d’activité, introduction en bourse, SPAC etc. A titre d’illustration le 1er trimestre 2021 constitue un trimestre record en termes d’annonce d’opération de fusion – acquisition.

Quelles sont vos principaux fonds et vos principales stratégies d’investissement?

Les fonds Helium sont gérés autour d’un socle commun de stratégies et se distinguent par des profils rendement/ risques qui leurs sont propres en fonction du levier utilisé. Sur les fonds actions, Helium Fund, Helium Opportunités présentent le profil le plus prudent avec un objectif de volatilité de 2%. Helium Selection est le plus dynamique avec un objectif de volatilité de 5%. Helium Performance se situe entre ces profils. Nous mettons actuellement en avant le fonds Helium Selection, fonds le plus dynamique de la gamme Helium qui exprime le mieux nos convictions dans un environnement que nous jugeons favorable pour nos stratégies.

L’allocation du capital est gérée de manière dynamique entre une première stratégie d’arbitrage sur fusions – acquisitions annoncées et une seconde stratégie appelée Event Driven qui regroupe tous les autres évènements d’entreprise/ situations d’arbitrages. Seize spécialistes de l’équipe de gestion couvrent les différentes opportunités présentes sur les marchés actions aux US et en Europe.

Nous mettons actuellement en avant le fonds Helium Selection, fonds le plus dynamique de la gamme Helium qui exprime le mieux nos convictions dans un environnement que nous jugeons favorable pour nos stratégies.
Xavier Morin co-CIO et en charge du pôle Event Driven Equity chez Syquant Capital

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre stratégie d’arbitrage de dividendes? Dans quel fonds est-elle déployée?

L’arbitrage de dividendes est déployé dans les 4 fonds Helium actions cités précédemment. Le but de cette stratégie est de capter les décotes sur Future Dividendes Eurostoxx50 tout en limitant la sensibilité marché via une couverture sur ce même indice. Ainsi nous comparons les attentes du marché en termes de versement de dividendes des composants de l’Eurostoxx50 avec nos propres estimations. Historiquement lors des phases de forte baisse sur les marchés, nous observons des phénomènes d’exagérations sur les révisions à la baisse de dividendes, ce qui nous semble des points d’entrée intéressants.

Comment s’est comporté le fonds en 2020 lorsque bon nombre d’entreprises ont annoncé des réductions voire des suppressions de dividendes en raison de la crise sanitaire?

Cette stratégie d’arbitrage a été initiée en mars 2020 lors de la dislocation des marchés. L’incertitude autour de la crise sanitaire et les réductions voire des suppressions de dividendes que vous évoquez ont justifié une forte révision à la baisse des dividendes. Cette baisse a été très forte voire exagérée en raison de flux techniques de la part des banques. In fine sur les dividendes payés en 2021 au titre de l’exercice 2020, les dividendes attendus sont à -20% par rapport aux attentes d’avant crise après avoir connu une baisse de -60% au plus fort de la crise. Gérée de manière dynamique et avec une couverture ad hoc l’arbitrage de dividende a constitué le principal contributeur positif de performance des fonds Helium en 2020.

Gérée de manière dynamique et avec une couverture ad hoc l’arbitrage de dividende a constitué le principal contributeur positif de performance des fonds Helium en 2020.
Xavier Morin co-CIO et en charge du pôle Event Driven Equity chez Syquant Capital
JPEG - 41.7 ko
Source Syquant Capital, Bloomberg

Quid de la performance depuis le lancement de ce fonds? Et de son ratio de Sharpe?

Depuis le lancement le 29/09/2014, la performance d’Helium Selection est de +55,4% soit +6,4% annualisé pour une volatilité de 5,2% soit un ratio de Sharpe de 1.3[1].

Quels sont vos encours actuels? Quel type d’investisseurs visez-vous aujourd’hui? CGP? Institutionnels français? Étrangers?

Nous gérons aujourd’hui 2,9 milliards d’euros. Notre base d’investisseurs est principalement composée d’institutionnels en Europe et Asie qui recherchent des placements offrant une performance régulière et non directionnelle. Par ailleurs, nous renforçons notre équipe commerciale avec l’arrivée pour la rentrée d’une personne dédiée à la clientèle institutionnelle à l’étranger et une seconde personne dédiée aux CGP en France.

Des limites en termes de capacité de gestion?

Les développements réalisés chez Syquant Capital ces trois dernières années, en étoffant l’équipe de gestion et en augmentant le nombre de nos contreparties, ont significativement augmenté notre capacité à traiter de manière plus exhaustive les opportunités de marchés et d’intégrer des nouvelles stratégies d’arbitrage. Difficile de faire des projections, toutefois nous pensons être en mesure de délivrer nos objectifs de performance pour un total d’encours de 5 milliards d’euros, contre 2.9 milliards d’euros aujourd’hui. Il reste d’ici là de la marge avec pour ambition de faire mieux connaître les fonds Helium.

RF 18 novembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] Au 27-oct-2021

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique