IMG
Therapixel annonce un financement de 15 M€ en série B pour déployer MammoScreenTM 2D/3D

La société va accélérer le déploiement commercial de sa solution de lecture des mammographies 2D et 3D par intelligence artificielle avec un focus sur les États-Unis.

Therapixel, concepteur et fournisseur de MammoScreen, un logiciel d’intelligence artificielle d’aide à la lecture des mammographies, annonce aujourd’hui une levée de fonds de 15 M€ euros en série B.

Cette opération a été menée par Crédit Mutuel Innovation et CapHorn, rejoints par Verve, SHAM Innovation Santé, ainsi que les actionnaires historiques Omnes, IT-Translation/Elaia, M-Capital et Région Sud Investissement. Cette levée de fonds va permettre à Therapixel d’accélérer son déploiement commercial aux Etats-Unis, de lancer de nouvelles fonctionnalités uniques pour MammoScreen et de repousser encore plus les limites techniques de sa solution de lecture intelligente de mammographies.

Forte d’une double autorisation aux États-Unis pour la lecture de mammographies 2D et 3D (tomosynthèse), la solution MammoScreen est déjà en cours de déploiement dans de grands groupes de cliniques spécialisées en dépistage du cancer du sein. MammoScreenTM utilise un score unique, MammoScreen ScoreTM pour indiquer au premier coup d’œil le niveau de suspicion d’une mammographie. Cela permet de confirmer les lésions certaines et de gagner un temps précieux avec une lecture plus rapide des cas bénins. Ainsi les radiologues se sentent plus confiants dans leurs décisions et peuvent passer plus de temps sur les cas difficiles qui demandent plus d’attention.

Matthieu Leclerc-Chalvet, Directeur Général de Therapixel déclare: «Nous sommes très heureux d’avoir finalisé cette levée de fonds avec des investisseurs actifs dans le domaine de la santé digitale. Ces capitaux vont permettre à notre équipe américaine de se renforcer, d’accélérer significativement leurs activités et de travailler un pipeline déjà très fourni. Nous recrutons d’ailleurs de nouveaux vendeurs et spécialistes produit pour venir compléter notre équipe expérimentée».

Pierre Fillard, Directeur Scientifique et Technique et Fondateur de Therapixel poursuit: «C’est une étape majeure pour Therapixel et je suis fier du travail accompli par nos équipes en collaboration avec les radiologues partenaires. Nous allons pouvoir accélérer le lancement d’une nouvelle génération d’IA pour permettre à la fois aux femmes de bénéficier d’un dépistage plus précoce et moins anxiogène, d’épauler les radiologues qui font face à une demande croissante d’examens d’imagerie, et d’intensifier les développements cliniques et réglementaires qui nous permettront de continuer à nous imposer comme la solution naturelle pour tous les radiologues pratiquant la mammographie».

Jérôme Féraud, Directeur de l’activité Santé et Tanguy Besson chargé d’affaires chez Crédit Mutuel Innovation, poursuivent: «Au-delà de la performance technologique des solutions développées par Therapixel, il nous est apparu évident d’accompagner le déploiement de MammoScreen, qui contribue à améliorer la détection des cancers, dans un moment où les patientes vivent une situation particulièrement stressante. L’ergonomie globale de la solution apporte aux radiologues un outil d’analyse d’imagerie médicale précieux, qui leur permet d’optimiser leur temps et de mobiliser leur expertise pour les cas plus spécifiques».

François Santi, Principal à CapHorn poursuit: «Nous sommes heureux d’accompagner Therapixel pour ce nouveau tour de table stratégique, en collaboration avec un certain nombre d’investisseurs expérimentés dans le domaine de la santé digitale. Nous avons suivi Therapixel sur plusieurs mois et avons été impressionnés par la capacité d’exécution de l’équipe et les réalisations de la société au cours de cette période. Nous sommes ravis de soutenir l’expansion commerciale de Therapixel aux États-Unis et d’aider l’entreprise à établir une nouvelle norme en matière de détection du cancer du sein».

Avec ce nouveau financement, Therapixel a levé plus de 20 millions d’euros depuis sa création en 2013.

Next Finance 17 mai
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique