IMG
Silver Economie : Papyhappy lève 1 million d'euros pour accélérer son développement en France et Europe

La crise sanitaire a permis de mettre en avant les enjeux que représentent la vieillesse et le bien-vieillir. En effet, à l’heure où la natalité est en baisse, le nombre de personnes âgées ne cesse de croître. Nos seniors représentent donc un enjeu majeur, sans noter que plus d’un demi-million d’entre eux subissent une mort sociale sans précédent et se retrouvent souvent isolés...

La crise sanitaire a permis de mettre en avant les enjeux que représentent la vieillesse et le bien-vieillir. En effet, à l’heure où la natalité est en baisse, le nombre de personnes âgées ne cesse de croître. Nos seniors représentent donc un enjeu majeur, sans noter que plus d’un demi-million d’entre eux subissent une mort sociale sans précédent et se retrouvent souvent isolés[1]. Papyhappy, entreprise qui lutte contre l’isolement des séniors, lève 1 million d’euros pour lutter contre l’isolement des seniors.

Bien-Veillir: un défi majeur relevé par la Silver Economie

Les conséquences du COVID-19 sont nombreuses. En effet, cette crise se révèle être non seulement une crise sanitaire, mais aussi une crise sociale sans précédent, accentuant l’isolement de nos aînés. Etat dépressif, solitude, rejet ou encore sentiment d’abandon, les seniors traversent encore une période difficile. Cette crise a souligné une hausse de la dépendance des personnes âgées et leur nécessité d’être accompagnés.

Pour lutter contre ce fléau et aider les plus âgés à bien vieillir, la Silver économie accompagne les seniors sous différents angles. En effet, derrière ce nom, se trouvent une multitude de produits, mais aussi services à destination des seniors, tous ayant pour objectif de répondre aux besoins liés à l’avancée en âge. C’est dans ce contexte que Papyhappy, entreprise spécialisée dans la recherche de logement, dit «Stop à l’isolement» et propose les résidences services ou autonomie comme solution pouvant recréer du lien social et surtout accompagner les seniors dans leur vieillesse.

Trouver un logement adapté: un casse-tête pour les seniors et leurs proches Pour éviter aux seniors et aux familles le casse-tête que représente la recherche du logement idéal pour senior et surtout éviter de mauvaises surprises comme le manque d’hygiène ou encore une qualité de nourriture médiocre, Papyhappy accompagne les demandeurs dans ce parcours qui, parfois, peut se révéler semé d’embûches.

En effet, prendre la décision de quitter son domicile n’est pas facile, d’autant plus que l’accessibilité à certaines solutions reste conditionnée par le degré d’autonomie et l’état de santé de la personne. Il est donc nécessaire de bien identifier ses besoins en matière d’assistance et de soins, afin de s’orienter vers les lieux les plus adaptés.

Par exemple, lorsque l’isolement social motive le changement du lieu de vie, Papyhappy répertorie les meilleurs logements en matière de convivialité. La société se présente donc comme une réelle aide éthique et indépendante à la génération des babyboomers; une population qui possède aujourd’hui un rythme de croissance qui marque le pas et qui nécessite un réel soutien et accompagnement.

Une levée de fonds pour accélérer le conseil et l’accompagnement en recherche de logements

Avec la levée de fonds de 1 M€, récolté auprès de ses anciens actionnaires dont Groupama Paris Val de Loire et de nouveaux investisseurs ayant une expertise reconnue comme Jean-Bastien Beslay, président de Trusteam Finance, Sébastien Bearez, secrétaire général de BJ Invest Private Equity ou encore la société holding HESADE présidée par Kouider Hafid, issue du secteur des EHPADs, Papyhappy se donne les moyens financiers et humains pour franchir une nouvelle étape.

Dans un premier temps, la levée de fonds permettra à l’entreprise de se doter d’un conseil stratégique de haut niveau avec une expertise métier reconnue grâce à ses investisseurs experts. C’est aussi, dans un second temps, accélérer le développement en France et en Europe, aussi bien sur la partie conseil que sur le digital et l’accompagnement des aînés dans leur recherche de logement.

Joachim Tavares, fondateur de Papyhappy, «Cette nouvelle levée de fonds est une reconnaissance du travail accompli par l’équipe depuis 2016 et une grosse fierté. Grosse fierté car nous accueillons un fond français et des entrepreneurs émérites au sein de notre conseil nous permettant d’encore mieux structurer notre stratégie. Nous avons aussi su garder la confiance de nos actionnaires historiques, gage de confiance. Une nouvelle page va s’écrire dans les prochains mois pour Papyhappy.»

Next Finance 22 novembre
Notes

[1] Etude des Petits Frères des Pauvres publiée le 30 septembre 2021.

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique