IMG
Seekyo lève plus de 650 000 euros auprès de business angels et de Bpifrance

Ce financement intermédiaire va permettre à la société de renforcer les données précliniques pour son principal candidat-médicament ciblant les tumeurs solides et de préparer le passage réglementaire

Seekyo, startup spécialisée dans le développement d’une Smart Chemotherapy, annonce aujourd’hui avoir levé plus de 650 000 euros auprès de ses investisseurs historiques (réseaux de business angels WeLike, BAdGE et Synergence) et de BPIFrance, dans le cadre d’une levée de fonds ‘bridge’. Elle vient compléter le financement de 800 000 euros réalisé en janvier 2020.

Ce financement vise à accélérer le développement de SKY01, le principal candidat-médicament de Seekyo, qui cible les tumeurs solides (pancréas, sein triple négatif, etc.) avec de forts besoins médicaux non satisfaits. Les fonds vont notamment servir à renforcer les données précliniques non réglementaires, à poser les bases du passage à la phase clinique et à préparer les interactions avec l’ANSM.Seekyo va également sélectionner in vivo son nouveau candidat-médicament, SKY02, pour l’immuno-oncologie.

«Ce tour intermédiaire est la confirmation du soutien apporté par nos investisseurs historiques et par Bpifrance, tant du point de vue de la stratégie corporate, des perspectives encourageantes de la société, que de notre pipeline innovant de candidats-médicaments. Nous préparons actuellement notre levée de fonds de Série A qui a pour objectif de financer le développement réglementaire, puis clinique de SKY01, notre candidat-médicament phare. En parallèle, nous poursuivons nos échanges avancés avec des partenaires industriels», déclare Oury Chetboun, PDG de Seekyo.

«Nous sommes ravis des résultats très positifs et encourageants démontrés par SKY01, notamment sur les tests PDX (Patient Derived Xenograft) face au traitement standard dans des cancers avec peu, voire pas d’autres options que les chimiothérapies classiques. Cela nous permet d’envisager sereinement les prochaines étapes de notre R&D», ajoute le Prof Sébastien Papot, directeur scientifique et cofondateur de Seekyo.

«Au vu des résultats précliniques prometteurs pour SKY01, nous avons souhaité renforcer la structure financière de Seekyo avant son tour de table de Série A. Son pipeline dans les tumeurs solides présente un très fort potentiel à la fois scientifique et de marché avec la perspective de disposer, à terme, de thérapies hautement sélectives et donc plus efficaces que les traitements actuels. L’équipe a toute notre confiance», explique Laurent Bracco, investisseur, membre du Comité Stratégique et ancien entrepreneur biotech.

Fondée en 2018, Seekyo développe SKY01, un candidat-médicament pouvant cibler spécifiquement les tumeurs solides, en particulier dans le cancer du pancréas, du poumon, du sein triple négatif, du côlon, et de la tête et du cou. Basé sur sa plateforme moléculaire brevetée, le candidat-médicament est transporté en toute innocuité à travers l’organisme sous la forme de vecteurs thérapeutiques qui détectent la tumeur et déclenchent son activité anticancéreuse uniquement dans les tissus malins. Le médicament est activé dans le microenvironnement tumoral via une coupure enzymatique extracellulaire hautement spécifique. Cela permet d’augmenter l’efficacité du traitement, tout en réduisant considérablement ses effets indésirables.

On estime à 382 000 le nombre de nouveaux cas de cancers (incidence) et à 157 400 le nombre de décès en 2018 en France. Le nombre de nouveaux cas de cancers détectés correspond à plus de 1 000 cas par jour. Parmi les cancers les plus fréquents figurent les cancers du sein et du poumon (source: INCa). Dans le monde, 19,3 millions de nouveaux cas de cancers ont été diagnostiqués en 2020 et 10 millions de décès sont à déplorer des suites de cette maladie (source: Centre international de recherche contre le cancer – CIRC).

Plus de 40% des cancers sont des tumeurs solides contre lesquelles on utilise principalement la chimiothérapie. Malheureusement, cette dernière s’attaque non seulement aux cellules cancéreuses mais également aux cellules saines, provoquant d’importants effets indésirables.

En oncologie, les nouvelles classes de médicaments sur le marché ou en développement cherchent à être plus performantes dans leur ciblage, à l’image des ADC (Antibody Drug Conjugates). Sélectives, ciblées et activables, les thérapies développées par Seekyo représentent, dans l’arsenal thérapeutique des praticiens, une solution complémentaire aux ADC contre les tumeurs solides.

Next Finance 18 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique