IMG
Seconde vague de Covid-19 et impact sur les marchés et placements

La deuxième vague épidémique et les mesures restrictives qu’elle engendre pourrait provoquer des secousses sur les marchés. Faut-il s’attendre à un nouveau plongeon des Bourses mondiales? Comment les épargnants peuvent-ils protéger leurs placements? Le point de vue d’Albert d’Anthouärd, directeur de la clientèle privée chez Nalo.

Ne pas se fier aux prédictions hasardeuses

Aucun acteur n’est en mesure d’anticiper l’évolution des marchés dans les prochaines semaines. L’historique boursier nous montre que les périodes de forte volatilité sont soudaines et de courte durée (quelques semaines ou quelques mois). De par leur rapidité, ces mouvements sont très difficiles, voire impossibles à prédire.

Continuer de résister à la tentation de vendre

C’est souvent lorsque les Bourses tanguent que les mauvaises décisions sont prises sous le coup de l’émotion. En particulier, la peur de voir ses actifs fondre peut inciter à vendre ses actifs ou modifier ses portefeuilles pour de mauvaises raisons.

Comme nous l’affirmions déjà au début du confinement: sortir de la Bourse par peur de tout perdre est criminel pour son épargne. Prenons l’exemple de l’épargnant qui a paniqué en mars dernier et a retiré son capital des marchés alors qu’il n’avait pas besoin de liquidités: il a réagi en retard et a ensuite magnifiquement raté le rebond immédiat des marchés. En se privant de la période de hausse qui a suivi la tempête, il a en définitive perdu de l’argent.

Bien concevoir son portefeuille, et garder le cap

Le meilleur moyen de garder la tête froide quand les marchés tremblent est de ne pas surveiller au quotidien son portefeuille. Ce n’est pas la valorisation d’un placement à l’instant T qui compte, mais le niveau qu’il aura atteint à l’issue de son horizon d’investissement.

Nous recommandons à nos clients de répartir leur épargne en fonction de leurs différents objectifs, et choisissons pour eux des allocations adaptées. Ainsi, dans le cas d’un épisode de forte volatilité:

  • un investissement conçu pour une épargne de disponibilité ou un projet de court terme n’est pas ou peu impacté car son exposition aux marchés actions est très limitée;
  • un investissement adapté à un projet de long terme est conçu pour supporter les variations conjoncturelles. Sa valorisation peut baisser avec le marché, sans pour autant affecter son potentiel de performance à terme.

Surperformer le marché tous les mois est inutile: il est beaucoup plus intéressant de faire fructifier son épargne dans la durée pour en bénéficier le jour où on en a réellement besoin.

PNG - 68.4 ko
Performance depuis le 1er janvier 2020 du marché actions américain, le plus important au monde.
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique