IMG
Robeco annonce ses objectifs pour 2025 et 2030 afin d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Robeco souhaite décarboner ses investissements de 30% d’ici 2025 et de 50% d’ici 2030. Avec une trajectoire de décarbonation d’environ 7% par an, le Groupe devrait progresser plus rapidement que l’économie mondiale dans les prochaines années.

Robeco annonce ses premiers objectifs et sa stratégie afin d’atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

Robeco souhaite décarboner ses investissements de 30% d’ici 2025 et de 50% d’ici 2030. Avec une trajectoire de décarbonation d’environ 7% par an, le Groupe devrait progresser plus rapidement que l’économie mondiale dans les prochaines années. Afin d’atteindre cet objectif, Robeco applique les mêmes standards que ceux qu’elle impose aux autres entreprises à ses propres activités. L’objectif est de réduire ses émissions opérationnelles de 35% d’ici 2025 et de 50% d’ici 2030. Cela englobe toutes les émissions liées aux voyages d’affaires, à l’électricité, au chauffage et aux autres activités professionnelles.

Le gérant d’actifs accélère sa transition en investissant dans des entreprises qui, selon lui, prospèrent dans leur transition et en s’engageant auprès de celles qui n’avancent pas assez vite. Le Groupe va intensifier ses activités d’actionnariat actif par le biais du vote et de l’engagement avec les 200 principaux émetteurs de son univers d’investissement et se concentre sur son engagement contre le changement climatique, avec 55 entreprises responsables de 20% des émissions en portefeuille. En outre, Robeco intensifie ses dialogues avec les émetteurs d’obligations souveraines et, avec d’autres investisseurs, et demande aux pays de prendre des mesures en faveur du climat, car les gouvernements jouent un rôle essentiel dans la transition vers la neutralité carbone.

Robeco encourage également l’investissement aligné sur le climat en contribuant activement à la mise en place de normes et de politiques de marché favorables. Pour accélérer l’investissement neutralité carbone, Robeco a innové et continue d’innover dans son offre de fonds afin de proposer des stratégies à faible émission de carbone qui visent l’objectif net zero d’ici 2050 ou avant. Cela inclut les stratégies axées sur les ODD, les obligations vertes et les stratégies actions et obligataires alignées sur l’accord de Paris.

La feuille de route de Robeco pour atteindre l’objectif Net Zero d’ici 2050, intitulée «Naviguer la transition climatique», s’articule autour de trois axes prioritaires: décarboner ses activités, accélérer la transition et promouvoir les investissements axés sur le climat. Le détaille de la feuille de route autour de ses trois axes est disponible sur demande.

Victor Verberk, CIO Fixed Income and Sustainability chez Robeco: «Notre vision est que la protection des actifs économiques, environnementaux et sociaux est un prérequis pour garantir la bonne santé de l’économie et générer de bonnes performances à l’avenir. En travaillant en partenariat avec nos clients, nous aspirons à jouer un rôle de premier plan dans la contribution à une économie nette zéro, à générer de meilleures performances ajustées du risque à long terme, et à prendre soin du monde dans lequel nous vivons. La transition vers une économie bas carbone est non seulement un impératif moral, mais aussi l’opportunité d’investissement majeure de notre génération».

Lucian Peppelenbos, Stratégiste Climat chez Robeco: «Le plus grand risque face au changement climatique est l’inaction. Or, nous ne pouvons pas résoudre seuls un problème de cette ampleur. Ce que nous pouvons faire, c’est donner un exemple clair, travailler ensemble et encourager les autres à faire de même. Notre rôle en tant qu’investisseurs est de financer la transition et d’utiliser notre influence en tant qu’actionnaires et détenteurs d’obligations pour l’accélérer. Une économie nette zéro ne peut être atteinte que si nous travaillons tous ensemble et que chacun joue son rôle: investisseurs, commerce et industrie, gouvernements et consommateurs. Saisissons donc toutes les occasions d’agir maintenant».

Next Finance 29 octobre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique