IMG
Quelques baisses de taux en juin, mais souvent ciblées sur les meilleurs profils

Contre toute attente, quelques banques ont à nouveau baissé leurs taux de crédit au mois de juin jusqu’à 0,30%. Il s’agit essentiellement de banques qui avaient remonté leurs taux en avril ou mai. En outre, elles sont peu nombreuses et certaines n’appliquent ces baisses que sur les bons profils.

Contre toute attente, quelques banques ont à nouveau baissé leurs taux de crédit au mois de juin jusqu’à 0,30%. Il s’agit essentiellement de banques qui avaient remonté leurs taux en avril ou mai. En outre, elles sont peu nombreuses et certaines n’appliquent ces baisses que sur les bons profils. Ces baisses témoignent toutefois de la volonté des banques de «rattraper» le retard de production pris durant le confinement pour atteindre leurs objectifs de crédits, mais en ciblant les profils les moins risqués.

Quelques baisses de taux en juin…

En juin, après 3 mois plutôt orientés à la hausse, quelques banques ont à nouveau baissé leurs taux de crédit. Il s’agit essentiellement de banques qui avaient augmenté leurs taux durant les mois précédents (en avril ou mai). Les baisses, qui concernent toutefois moins d’une dizaine de banques - banques régionales nationales ou banque en ligne – vont de 0,05% à 0,30% mais ne concernent parfois que les meilleurs profils (plus de 6500 à 7000 € de revenus par mois).

Plusieurs explications à ces baisses de taux: «Après deux mois de production de crédit presque à l’arrêt, les banques ont la volonté de rattraper le retard accumulé... Pour rappel, elles ont des objectifs de production élevés qui avaient été déterminés avant la crise et le crédit immobilier reste pour elles le meilleur moyen de capter de nouveaux clients. On est déjà presque à la moitié de l’année, les banques ont donc tout intérêt à être attractives pour capter les emprunteurs, nombreux en cette reprise du marché post-confinement. Mais elles veulent toutes cibler les profils les moins risqués, avec des revenus élevés et qui respectent les critères du HCSF ce qui relance la concurrence interbancaire sur ce segment principalement» analyse Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

Si ces baisses de taux sont une bonne nouvelle, elles sont loin de concerner toutes les banques. «On ne peut pas parler d’un mouvement global de recul des taux en juin. Mais ces quelques baisses devraient tout de même desserrer l’étau imposé par les taux d’usure, au moins dans ces banques-là… L’un de nos partenaires qui avait augmenté ses taux jusqu’à 0,50% en avril et avec lequel nous avions beaucoup de refus à cause du taux d’usure vient de les rebaisser de 0,20%, sur tous les profils!» conclut Sandrine Allonier.

Actuellement les taux moyens sont de 1,20% sur 15 ans, 1,40% sur 20 ans et 1,60% sur 25 ans, mais on peut négocier avec un beau profil des taux à 0,95% sur 15 ans, 1,15% sur 20 ans et 1,30% sur 25 ans.

Next Finance 5 juin
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique