IMG
Pledg lève 80 millions d'euros, lance le premier Fonds Commun de Titrisation du secteur et recrute Jacques-Olivier Schatz

La fintech Pledg annonce une levée de fonds de 80 millions d’euros pour accélérer sa croissance, déjà exponentielle, sur le marché du “Buy Now Pay Later” en France et en Europe.

Ce nouveau tour de financement a été réalisé avec le soutien des fonds Portag3 Ventures et Aquiline Capital Partners (USA) ainsi que Smart Lenders Asset Management, Financière Arbevel et ODDO BHF, investisseur historique de la société. Pledg, dont les solutions ont déjà été adoptées par des marchands tels que Decathlon, Leroy Merlin, Odalys-Vacances, le Grand Prix de France et le Puy du Fou, souhaite multiplier ses volumes de transaction par 10 et gonfler ses effectifs par 3 d’ici la fin 2021. L’arrivée de Jacques-Olivier Schatz - ancien CEO de la néo-banque Nickel et ex-COO de l’insurtech Wakam - au poste de COO, vient renforcer la stratégie de croissance de l’entreprise.

Hélène Falchier, Partner chez Portage: “Nous sommes ravis d’accompagner Pledg dans sa croissance et de contribuer via notre investissement à la mise en place de ce premier FCT. La capacité de Pledg à structurer une titrisation aussi précocement dans son développement est déjà en soi un gage de sa réussite.”

“Cette magnifique opération, conjointement à l’arrivée de Jacques-Olivier pour me seconder, va nous permettre d’accélérer notre développement en France et de pénétrer le marché européen en restant concentrés sur les grands comptes e-commerce et retail, ce qui est notre ADN. Nous allons également accélérer nos déploiements in store où le BNPL (Buy Now, Pay Later) fluide est encore inexistant”, déclare Nicolas Pelletier, cofondateur et CEO de Pledg.

Dix-huit mois après la commercialisation de ses premiers services BNPL, Pledg enregistre une GMV annualisée de plusieurs centaines de millions d’euros et un doublement trimestriel des volumes.

“Nous sommes le seul acteur à nous soucier à la fois de l’expérience du consommateur et de l’expérience du marchand dans toutes nos solutions et à offrir du paiement différé disponible dans 9 pays européens pour les acheteurs particuliers comme professionnels”, ajoute Benoît Lienart, cofondateur de Pledg.

Renforcement de l’équipe de direction

Expert de la Fintech, fort d’une solide expérience au sein de la néo-banque Nickel puis de l’Insurtech Wakam (ex-La Parisienne Assurances), diplômé de l’École nationale supérieure des Arts et Métiers et d’HEC Paris, Jacques-Olivier Schatz (42 ans) vient de rejoindre Pledg en tant que COO.

Nicolas Pelletier, cofondateur et CEO de Pledg, explique: «Nous nous réjouissons de l’arrivée de Jacques-Olivier. Sa connaissance de l’environnement de la FinTech et ses compétences en scalabilité et structuration d’entreprise sont un véritable atout. Elles vont nous permettre de franchir une étape majeure dans la croissance de Pledg.»

Pledg en France: retour sur un succès auprès des grandes enseignes

Avec ses solutions très fluides dont le taux de conversion atteint les 70%, Pledg a su conquérir de grandes enseignes (C.A de plus d’un milliard d’euros) du loisir, du sport, du tourisme, du prêt-à-porter et du bricolage comme Decathlon, Odalys, le Puy du Fou (en cours d’intégration), Le Grand Prix de France ou encore ManoMano. La fintech se différencie aussi des offres existantes en s’adressant à la fois aux particuliers et aux professionnels. Elle a notamment développé une solution technologique de paiement différé unique pour ManoMano qui permet aux professionnels de différer leurs paiements de 30 jours en moyenne et aux vendeurs de la marketplace d’être payés immédiatement.

Erich Bonnet, CEO de Smart Lenders Asset Management conclut ”Nous avons particulièrement apprécié la qualité du portefeuille clients de Pledg qui compte une majorité de grandes enseignes et limite ainsi notre risque opérationnel. Nous sommes parfaitement confiant dans sa capacité à se démarquer et à séduire de nombreux autres marchands influents en Europe.”

Simplicité d’intégration pour le marchand et levier d’achats pour le consommateur

Les solutions proposées par Pledg s’intègrent en quelques heures et s’adaptent à tous les prestataires de paiement et à toutes les marketplaces grâce à un système monétique inédit qui ne nécessite aucune réconciliation comptable. Les marchands partenaires indiquent obtenir une augmentation des ventes de l’ordre de 25% et un panier moyen qui double. Les consommateurs, quant à eux, valident leur panier d’achat en payant plus tard ou en étalant leur paiement.

Next Finance 17 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique