IMG
Les taux de crédit immobilier sont en forte hausse

Début mars, les taux de crédit immobilier augmentent de l’ordre de 0,20 à 0,30 point. Cette forte hausse, appliquée par la majorité des banques, s’explique par la remontée de l’inflation et des taux d’emprunt d’état.

Début mars, les taux de crédit immobilier augmentent de l’ordre de 0,20 à 0,30 point. Cette forte hausse, appliquée par la majorité des banques, s’explique par la remontée de l’inflation et des taux d’emprunt d’état.

Elle concerne les acquéreurs de résidences principales et secondaires mais aussi de biens locatifs. Pour décrocher un prêt, certains emprunteurs doivent donc revoir leur capacité d’emprunt ou augmenter leur apport financier en puisant davantage dans leur épargne ou en faisant appel à l’aide familiale si cela est envisageable.

En parallèle, la résiliation infra-annuelle de l’assurance emprunteur a été adoptée le 17 février dernier. Elle va permettre aux emprunteurs de changer d’assurance sans frais et à tout moment et de réaliser des économies parfois très importantes. Concrètement, cette mesure s’appliquera dès le 1er juin 2022 pour les nouveaux contrats et à compter du 1er septembre prochain pour les contrats déjà souscrits.

Les banques et les assureurs devront aussi indiquer aux emprunteurs le coût de l’assurance sur 8 ans, qui correspond à la durée de détention moyenne d’un crédit immobilier.

Autres avancées majeures qui entreront en vigueur le 1er juin prochain: le questionnaire médical est supprimé pour tous les prêts inférieurs à 200 000 euros (soit 400 000 euros pour un couple qui emprunte) dont le terme intervient avant le soixantième anniversaire de l’emprunteur.

Le droit à l’oubli passe aussi de dix à cinq ans pour les personnes atteintes d’un cancer ou d’une hépatite C.

Ludovic Huzieux 10 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique