IMG
La fintech Mon Petit Placement lève 6 millions d'euros afin de devenir le leader de l'investissement pour les particuliers en France

Démocratiser l’investissement financier haut de gamme auprès des particuliers: voilà tout l’objectif de Mon Petit Placement. Un défi de taille, en passe de devenir réalité grâce à ce nouveau tour de table, qui vise à faire de la start-up un acteur incontournable de son écosystème.

18 mois après le lancement de son offre commerciale, la fintech lyonnaise Mon Petit Placement clôture une levée de fonds de 6 M€ à laquelle participent le fonds French Tech Seed géré pour le compte de l’Etat par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, Insurtech Capital, Weaving Invest, Aonia Ventures et French Founders. L’ensemble des investisseurs historiques de la start-up participent également à ce tour de table[1].

Avec cette nouvelle opération, Mon Petit Placement souhaite poursuivre et accélérer sa dynamique de croissance, à travers:

  • La structuration de ses équipes, la fintech prévoit ainsi de doubler ses effectifs sur 2022, notamment à travers le recrutement de profils seniors;
  • La diversification de son offre de produits financiers, en particulier avec le développement d’un portefeuille Mon Petit Placement en propre.
  • Le renforcement de son vecteur communautaire, pour toujours faire en sorte que l’expérience d’investissement soit au cœur de la valeur ajoutée de l’entreprise, en particulier via le développement de nouvelles fonctionnalités au sein de sa récente application mobile.
  • Et la poursuite de l’industrialisation de ses développements R&D, notamment basés sur la technologie IA (génération automatisée de vidéos, outils d’aide à la décision pour les conseillers, etc.)

Mon Petit Placement ambitionne de s’imposer comme le leader de l’investissement pour les particuliers en France.

«Cette levée de fonds est un pas de plus pour Mon Petit Placement dans sa volonté de démocratiser l’investissement financier auprès des particuliers», explique Thomas Perret, fondateur de Mon Petit Placement. «Notre ambition profonde est de faire passer les Français du statut d’épargnant à celui d’investisseur, en leur proposant tout à la fois un accompagnement personnalisé, des produits hauts de gamme, et la possibilité de faire fructifier leurs capitaux tout en soutenant des causes qui leur tiennent à cœur. Nous réconcilions dans un seul et même service extrêmement simple d’utilisation le meilleur des deux mondes: la proximité habituellement offerte par les banques traditionnelles et l’agilité des acteurs pure player, le tout soutenu par des outils technologiques très innovants».

«Après avoir accompagné Mon Petit Placement avec des obligations convertibles dans le cadre du dispositif French Tech Seed, avec l’appui du consortium Pouss@lys, Bpifrance est fier de soutenir son accélération commerciale et la poursuite de ses innovations technologiques. Nous avons été particulièrement séduits par l’expérience utilisateur inédite offerte par la plateforme d’investissement et l’offre d’accompagnement personnalisé mêlant proximité et pédagogie», souligne Emmanuel Audouard, Directeur du Pôle Investissements Transverses Capital-Risque chez Bpifrance.

«Nous sommes ravis de participer à ce tour de table. Notre objectif aux côtés de Mon Petit Placement est double: d’abord, accompagner la croissance de l’entreprise, notamment via son partenariat avec Groupe APICIL; ensuite, développer son offre d’investissement en direct mais aussi la mesure de l’impact investing», ajoute Minh Q. TRAN, Managing Partner d’Insutech Capital géré par Mandalore Partners.

«Nous sommes très heureux d’avoir participé à ce tour de table et d’accompagner une jeune société qui redynamise ce secteur» souligne Benjamin Chavanat, Directeur des Investissements de Weaving Invest.

Mon Petit Placement: démocratiser l’investissement auprès des particuliers

Créée par Thomas Perret, Margaux Belhade et Thibault Jaillon en 2017, Mon Petit Placement rend l’investissement financier plus accessible aux particuliers. Grâce à un ticket d’entrée bas (seulement 300€), elle donne accès à ses utilisateurs à des produits financiers haut de gamme, jusqu’ici réservés à une clientèle fortunée. Elle les accompagne de plus dans leur stratégie d’investissement de manière personnalisée, en proposant quatre portefeuilles adaptés à leur profil de risque (Volontaire, Énergique, Ambitieux, Intrépide).

Mon Petit Placement a également lancé une offre responsable permettant aux épargnants de placer, diversifier et dynamiser leur capital tout en ayant un impact positif (portefeuilles Égalité, Emploi, Climat, Solidarité, Tech, Santé). Cette offre a depuis été complétée d’un portefeuille «Relance» visant à donner à chacun la possibilité de soutenir activement l’économie suite à la crise sanitaire. La fintech a enfin lancé il y a quelques semaines son application mobile permettant aux utilisateurs de suivre facilement l’évolution de leur placement.

Le concept novateur de Mon Petit Placement a su séduire plus de 8 000 clients depuis son lancement commercial en février 2020, pour un montant total sous gestion de près de 30 M€. Le projet a également rencontré le soutien de partenaires de premier plan du secteur financier, dont APICIL et GENERALI, ou plus récemment de nombreuses fintechs françaises parmi lesquelles Bankin’ et Lydia.

En parallèle, Mon Petit Placement a structuré ses équipes, passant de 25 à 40 collaborateurs sur l’année 2021. Des effectifs basés au sein de son nouveau siège social, situé dans le quartier des Brotteaux à Lyon, qui s’étend sur 400m2 et dans lequel la start-up a emménagé durant l’été.

Next Finance 22 novembre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique