IMG
La Caisse des Dépôts lance sa nouvelle Obligation Durable, la 4ème depuis 2017

L’établissement public Caisse des Dépôts, noté Aa2 (Moody’s) / AA (S&P) / AA (Fitch), a lancé ce jour avec succès une nouvelle Obligation Durable d’un montant de 500 millions d’euros et d’une maturité de 5 ans.

Pour la CDC, il s’agit de la 4ème obligation ESG émise depuis 2017 et dont le livre d’ordre a réuni de nombreux investisseurs: 72 au total. Ce nouvel emprunt de référence a été émis à un spread de +13 points de base au-dessus des emprunts d’Etat français interpolés. Les chefs de file de cette opération sont BNP Paribas, Deutsche Bank, La Banque Postale et Société Générale CIB.

Cette transaction représente la quatrième émission ESG de la Caisse des Dépôts, après une obligation verte inaugurale en 2017, une obligation durable inaugurale en 2019 et une obligation durable en 2020. Cette nouvelle obligation durable permet à la Caisse des Dépôts de renforcer sa présence sur les marchés de capitaux et sa signature ESG au cœur de la stratégie globale du Groupe.

En tant qu’investisseur de long terme, la Caisse des Dépôts est acteur de la transformation de notre pays. Elle mobilise ses ressources et son expertise dans le cadre de son plan de relance pour un développement vert et solidaire qui bénéficie à tous les territoires: https://www.caissedesdepots.fr/enga...

L’émission durable s’inscrit ainsi en cohérence avec les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies en contribuant à une transition juste vers la neutralité carbone, au développement du capital humain et à la lutte contre les inégalités sociétales.

Les fonds levés grâce à cette opération permettront de financer des projets verts (à 59%) et sociaux (41%), dans des secteurs fondamentaux:

  • infrastructures de production et de stockage d’énergie verte et de chaleur;
  • immobilier vert;
  • transport et mobilité durable;
  • accès au numérique;
  • économie sociale et solidaire;
  • accompagnement du vieillissement de la population.

En cohérence avec les engagements de transparence et d’exemplarité qu’elle s’est fixée dans son Document Cadre Obligations Vertes Sociales et Durables, la Caisse des Dépôts a choisi d’apporter un degré de lisibilité supplémentaire en fournissant aux investisseurs la liste exhaustive et nominative des projets éligibles en amont de l’exécution de l’opération obligataire.

L’établissement public publiera annuellement trois rapports:

(i) un avis d’assurance de bonne allocation des flux;

(ii) un certificat de conformité des projets aux critères d’éligibilité;

(iii) les indicateurs de performance et d’impact environnementaux et sociaux relatifs aux projets.

Détails de l’exécution

  • Suite à une série de conférences téléphoniques avec les investisseurs et sur la base de retours positifs de leur part, une émission inaugurale durable d’un montant de 500 millions d’euros et d’une maturité 5 ans a été annoncée au marché le mardi 25 mai, avec une ouverture du livre d’ordres à 9h05 CET et une première indication de prix autour de + 16 pb au-dessus de l’OAT interpolée.
  • La transaction de 500 millions d’euros «no grow» a rencontré un franc succès dès l’ouverture du livre d’ordres avec plus de 1,5 milliards d’euros d’intérêts collectés en moins de deux heures (hors intérêts des chefs de file), incluant de nombreux ordres de haute qualité.
  • La transaction étant d’emblée sursouscrite, le prix final a été fixé à 10h55 CET à +13 points de base au-dessus de l’OAT interpolée, sans prime d’émission par rapport au niveau secondaire de la Caisse des Dépôts. Le livre d’ordres a ensuite continué à croître jusqu’à sa fermeture à 11h45 CET, atteignant alors une taille finale de 2,2 milliards d’intérêts (hors intérêts des chefs de file) soit une offre d’investissement 4,4 fois supérieure à l’emprunt obligataire visé.
  • La qualité des 72 investisseurs présents témoigne de la notoriété de la signature Caisse des dépôts sur les marchés de capitaux et confirme l’intérêt des investisseurs pour les projets durables poursuivis et soutenus par l’établissement public ainsi que leur appétence pour une signature de qualité sur le marché des obligations Durables.

Termes et conditions

Next Finance 26 mai
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique