IMG
La CADES émet un Social Bond pour un montant de 6 milliards d'euros à 10 ans

La Caisse d’Amortissement de la Dette Sociale (CADES), en charge de financer et d’amortir la dette sociale en France, a clôturé ce jour son premier emprunt de référence en 2022 dans le cadre de son programme d’émissions sociales (social bonds), de maturité 10 ans et d’un montant exceptionnel de 6 milliards d’euros.

Cette nouvelle transaction, la plus importante en volume de son histoire, s’inscrit dans le cadre du financement des opérations de reprise de dette d’un montant de 40 milliards d’euros programmé d’ici la fin de l’année 2022.

Un livre d’ordres lui aussi record rassemblant 26,5 milliards d’euros et 285 investisseurs

Cette première émission de 2022, d’un montant exceptionnel de 6 milliards d’euros et de maturité 10 ans, a rencontré un remarquable succès auprès des investisseurs, et 58% ont été alloués à des investisseurs ESG[1].

A sa clôture, le livre d’ordres s’établissait à 26,5 milliards d’euros pour 285 investisseurs, soit le plus important volume d’intérêt jamais manifesté lors de l’exécution d’une émission de la CADES depuis sa création.

Principales caractéristiques de l’émission

Le prix de cette émission de coupon 0,45%, et d’échéance 19 janvier 2032, a été fixé à 99,854%, soit un taux offert de 0,465%. Cette transaction a été conclue avec un écart de 18 points de base au-dessus des OAT de référence novembre 2031 et mai 2032 interpolées.

La CADES a mandaté Barclays, CACIB, HSBC et Société Générale en tant que chefs de file pour diriger cette opération.

Le placement s’est effectué pour 17,9% en France, 9,6% en Allemagne, 9,6% au Benelux, 15,3% dans le reste de la zone euro, 18,3% au Royaume-Uni, 5,3% dans le reste de l’Europe, 22,6% en Asie et 1,4% en Amérique.

Les investisseurs institutionnels (gestions de fonds, assureurs, fonds de pension) ont souscrit 35,3% de l’emprunt, les banques 32,2%, les banques centrales et institutions officielles 31,0% et d’autres investisseurs 1,5%.

Next Finance 14 janvier
Notes

[1] Selon la classification transmise par les banques ayant dirigé l’opération

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique