IMG
La Banque Postale Asset Management et Tocqueville Finance lancent un fonds actions sur la thématique Biodiversité

La Banque Postale Asset Management (LBP AM) et sa filiale Tocqueville Finance annoncent une nouvelle initiative en faveur de la préservation du vivant à travers le lancement d’un fonds actions monde: Tocqueville Biodiversity ISR.

Ce nouveau fonds cible les sociétés qui apportent des solutions aux enjeux de la préservation de la biodiversité. Lancé avec le soutien de CNP Assurances qui s’est engagé à investir 120 millions d’euros, ce fonds illustre concrètement l’engagement du groupe La Banque Postale en faveur de la biodiversité.

L’enjeu est crucial: 55% du PIB mondial[1] reposerait sur les services rendus par la nature et plus d’1 million d’espèces seraient déjà menacées d’extinction[2]. En France, la prise de conscience de cet enjeu gagne du terrain, notamment avec la loi Energie Climat qui impose aux investisseurs institutionnels et aux sociétés de gestion la publication des risques liés à l’érosion de la biodiversité pour les produits financiers.

Signataire en 2021 du «Finance for Biodiversity Pledge», LBP AM et sa filiale Tocqueville Finance renforcent leur engagement pour la lutte contre l’érosion de la biodiversité avec le nouveau fonds Tocqueville Biodiversity ISR.

Le fonds sélectionne les entreprises qui apportent des solutions aux enjeux de préservation de la biodiversité et du capital naturel. Leur empreinte biodiversité est calculée avec l’outil de mesure «Global Biodiversity Score (GBS)» de CDC Biodiversité et Carbon4 Finance, qui est l’un des outils d’aide à la décision. Le fonds est classé «article 9» sous SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation).

L’univers d’investissement de Tocqueville Biodiversity ISR couvre quatre thématiques principales: l’agriculture et l’alimentation soutenables (agriculture régénératrice, production alimentaire durable, reforestation et gestion forestière durable), l’économie circulaire (systèmes de collecte et de recyclage, packaging recyclable ou compostable), les bâtiments verts (nouveaux matériaux de construction) et les services et solutions environnementaux (traitement de l’eau, de l’air et des sols, technologies de dépollution).

Au sein de cet univers, l’équipe de gestion dispose de quatre leviers de mise en œuvre:

  • L’identification de solutions: le fonds sélectionne des entreprises apportant des solutions via leurs offres de produits ou de services, notamment des acteurs spécialisés fournissant des produits et services contribuant à réduire les pressions sur la biodiversité.
  • L’engagement: LBP AM et Tocqueville Finance identifient et accompagnent, des entreprises ayant une empreinte significative sur la biodiversité dans la mise en place d’objectifs et stratégies pour l’atténuer, par exemple en matière de réduction de l’utilisation du plastique.
  • La sélection «Best in Class»: elle vise à identifier les sociétés à enjeu, et qui ont engagé une transition positive pour maitriser leur empreinte Biodiversité, en adaptant leurs pratiques internes et dans leurs chaînes de valeur.
  • L’exclusion: le fonds ne finance pas d’entreprises impliquées dans des activités qui exercent des pressions sur la biodiversité liées à la déforestation.

Vincent Cornet, Directeur de la gestion de LBP AM et Directeur général de Tocqueville Finance, explique: «Chez LBP AM et Tocqueville Finance, nous avons l’intime conviction que relever le défi climatique ne se fera pas sans une meilleure préservation du vivant. Avec 3 milliards d’encours investis à fin août 2022 sur les thèmes de la transition énergétique et de la biodiversité, LBP AM et Tocqueville Finance se sont résolument engagés pour un monde plus durable et soutenable. Le lancement de Tocqueville Biodiversity ISR est une preuve supplémentaire de notre engagement.»

Next Finance 24 novembre
Notes

[1] Source: WWF

[2] Source: The Global Assessment Report on Biodiversity and Ecosystem Services, 2019

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique