IMG
L'équipe Infracapital de M&G lève 1,5 milliard d'euros pour investir dans les infrastructures durables européennes

La division Actifs privés et alternatifs de M&G, dont les encours s’élèvent à 75 milliards d’euros, a déployé plus de 11,5 milliards de livres sterling en 12 mois (jusqu’au 30 novembre 2021).

  • L’année 2021 a été marquée par la création de l’équipe Catalyst et un accroissement des capacités à l’international

La division Actifs privés et alternatifs de M&G, dont les encours s’élèvent à 75 milliards d’euros, a déployé plus de 11,5 milliards de livres sterling en 12 mois (jusqu’au 30 novembre 2021). Avec plus de vingt ans d’expérience sur les marchés privés et plus de 150 ans sur les actifs immobiliers, la division a déployé ces capitaux sur un grand nombre de marchés, notamment ceux du financement à effet de levier, de l’immobilier non côté, des infrastructures non cotées, des ABS et des portefeuilles de prêts à la consommation et de prêts hypothécaires.

Selon William Nicoll, Directeur des investissements de la division Actifs privés et alternatifs de M&G: «La pandémie n’a manifestement pas réussi à freiner la tendance de la diversification croissante des marchés des prêts depuis la crise financière de 2008. En Europe, le système bancaire détient toujours environ 75% des prêts (en pourcentage du PIB), ce qui reste sensiblement supérieur au niveau des États-Unis. Cependant, on peut s’attendre à ce que ce niveau décroisse dans un contexte de durcissement des réglementations dans le secteur bancaire. Ce phénomène engendre de nombreuses opportunités pour les fonds de pension et les compagnies d’assurance à la recherche de diversification et de performances ajustées au risque potentiellement élevées dans des segments comme les prêts hypothécaires résidentiels et les portefeuilles de prêts à la consommation, tandis que les banques conservent la relation client avec les consommateurs finaux.

«En parallèle, le développement durable est en train de devenir un moteur de plus en plus important pour les marchés, car certains investisseurs allouent des capitaux dans l’optique de résoudre les principaux défis sociétaux. Cet objectif s’applique particulièrement à nos investissements dans des actifs réels tels que l’immobilier et les infrastructures, par le biais desquels nous sommes en mesure de soutenir l’évolution des besoins de la société tout en recherchant des performances durables.

«Si la pandémie de Covid-19 a conduit au plus grand plan de soutien à la consommation jamais vu, aucune entreprise n’a été épargnée par les conséquences des différents confinements sur leurs activités. L’an dernier, nous avons consacré nos ressources à comprendre la manière dont les entreprises avaient été touchées et à nous assurer qu’elles soient correctement capitalisées pour faire face aux perturbations des activités qui persistent encore.

«Selon moi, les marchés privés vont continuer à être intéressants pour les investisseurs à long terme, qui seront capables d’utiliser la technologie, de s’adapter à la complexité, d’innover sur des marchés en pleine évolution et de faire preuve de réactivité face aux nouvelles opportunités».

Cette année, au nombre des faits marquants de la division figurent:

  • La création de l’équipe Catalyst, laquelle investit jusqu’à 5 milliards de livres sterling dans des entreprises privées qui ont besoin de capitaux pour développer des solutions porteuses d’innovation et d’impact. L’équipe de gestion, composée de 25 professionnels basés au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Inde et à Singapour, déploie ce mandat pour le compte de millions de clients ayant investi dans le véhicule With Profits, dont les encours s’élèvent à 143 milliards de livres sterling. Parmi les investissements récents figurent:
    • Plastic Energy – un leader mondial du recyclage qui convertit les déchets plastiques en fin de vie en une ressource permettant la fabrication de plastiques recyclés de qualité identique à celle des plastiques classiques, cherchant à accélérer sa croissance et à développer sa technologie, ainsi que son portefeuille d’usines de recyclage.
    • TIER Mobility – principal fournisseur européen de solutions de micromobilité partagée, permettant aux villes de créer des environnements plus durables dans le cadre de la transition vers la neutralité carbone.
    • Storegga Geotechnologies – une entreprise britannique pionnière dans le domaine de la réduction et de l’élimination du carbone. Elle mène un projet visant à capturer le carbone provenant des activités industrielles écossaises et à le stocker sous les fonds marins à l’aide des pipelines offshore existants.
  • Le déploiement de près de 3 milliards de livres sterling par l’équipe dédiée aux investissements immobiliers, dont plus de 1 milliard de livres sterling dans la région Asie-Pacifique où l’entreprise investit activement depuis 2002. Cela passe notamment par:
    • L’établissement d’un nouveau partenariat afin de développer un portefeuille immobilier australien en investissant dans le secteur de la logistique, pour le compte d’un client tiers.
    • Le lancement dans le secteur britannique de la copropriété pour créer, dans un premier temps, plus de 2 000 nouvelles habitations abordables et conçues pour être durables, par le biais d’un partenariat stratégique avec Hyde Housing.
  • La levée de 1,5 milliard d’euros par Infracapital, la division dédiée aux infrastructures non cotées, auprès d’investisseurs pour sa stratégie d’investissement la plus récente consacrée aux infrastructures «greenfield», récemment closée. Plus de la moitié des capitaux est déjà allouée en faveur de sociétés pionnières de la transition énergétique ou de la connectivité numérique. Cela passe notamment par:
    • EnergyNest – une société norvégienne de stockage d’énergie thermique déployant une technologie innovante pour décarboner les secteurs à forte intensité énergétique et améliorer leur durabilité.
  • Le partenariat de l’équipe dédiée au financement spécialisé avec Finance Ireland afin de lancer pour la première fois des prêts hypothécaires à long terme à taux fixe sur le marché irlandais.
  • La poursuite de l’internationalisation des capacités d’octroi de prêts par le biais des premiers investissements directs en Inde, au Chili et en République tchèque.
  • La poursuite du développement d’outils ESG internes en partenariat avec les équipes Stewardship & Sustainability et Développement Technologique chez M&G, fournissant de meilleures données pour les équipes de gestion et les rapports aux clients.
Next Finance 17 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique