IMG
Île-de-France Mobilités émet un Green Bond à 15 ans de 500M€

Île-de-France Mobilités (IDFM) émet un emprunt obligataire vert pour un montant de 500 millions d’euros à échéance 24 novembre 2036. C’est la 3e obligation verte lancée par le Groupe en 2021...

Les montants levés seront entièrement utilisés pour financer des projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports en Ile-de-France.

CICERO est le fournisseur de Second Party Opinion qui garantit le cadre de cette transaction.

Ile-de-France Mobilités, noté Aa2 Neg (Moody’s), a lancé avec succès une nouvelle émission d’obligations vertes de 500 millions d’euros à échéance 24 novembre 2036. Ces obligations paieront un coupon de 0.675% par an.

Il s’agit de la troisième obligation verte en euros d’IDF Mobilités après son obligation double tranche émise en mai.

Le produit de cette émission sera intégralement utilisé pour financer des projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports, en proposant des solutions de transports publics et collectifs aux habitants de la région Ile-de-France.

Ile-de-France Mobilités a pour mission de concevoir, moderniser et financer l’exploitation du système de transports collectifs de la région Ile-de-France, et à ce titre joue un rôle clé dans la transition environnementale et énergétique des transports. Dans le cadre de son engagement fort en matière de développement durable, Ile-de-France Mobilités a lancé un ambitieux programme de renouvellement de son matériel roulant avec pour objectif d’atteindre 100% de bus et autocars propres d’ici 2030.

L’émission a été émise à un niveau de spread final de OAT +30bps.

En termes de répartition des investisseurs, les Asset Managers détiennent la plus grande part avec 53% suivis des Assurances & Fonds de pension avec 23%, des Banques avec 17% et enfin des Banques Centrales & Institutions Officielles avec 7%.

En termes de répartition géographique, le portefeuille d’intérêt était bien diversifié avec la France en tête (66%), suivie par l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse (16% ), Europe du Sud (12%), Scandinavie (4%) et Royaume-Uni et Irlande (2%).

Les Bookrunners de cette émission étaient BNPP, CACIB, Natixis et SG.

Next Finance 22 novembre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique