IMG
Goodvest ouvre sa levée de fonds participative et atteint son objectif en moins de 2 heures

Goodvest , la fintech responsable qui bouscule les codes de l’assurance-vie, annonce l’ouverture de sa campagne de levée de fonds participative à l’ensemble des investisseurs. Lancée le 22 juin dernier, la campagne a été proposée en premier lieu à la communauté Goodvest...

Goodvest , la fintech responsable qui bouscule les codes de l’assurance-vie, annonce l’ouverture de sa campagne de levée de fonds participative à l’ensemble des investisseurs. Lancée le 22 juin dernier, la campagne a été proposée en premier lieu à la communauté Goodvest qui a, en l’espace de 2 heures, atteint l’objectif initial fixé à 250 000 € auprès de 900 investisseurs pré-inscrits. La fintech a revu à la hausse son objectif pour 500 000 €.

“Quand on a lancé la phase de pré-inscriptions il y a quelques semaines, le nombre de préinscrit.e.s a explosé: en quelques heures, ils étaient déjà plusieurs centaines. Et nous sommes ravis de constater qu’ils ont suivi à l’ouverture de la campagne” explique Joseph Choueifaty, CEO et co-fondateur de Goodvest.

Ce type de participation dans une société reste encore assez rare en France. Chez Goodvest, lever des fonds auprès de sa communauté est la suite logique de la co-construction mise en place par différents moyens tels que la phase bêta, les ambassadeurs, etc. L’objectif est de permettre à chacun de contribuer au développement de cette entreprise à mission, engagée depuis sa création dans la lutte contre le réchauffement climatique. En effet, l’épargne représente une émission de 11 tonnes de CO2 en moyenne par épargnant et par an via les activités et secteurs qui sont financés. C’est dans ce contexte que Goodvest propose depuis septembre 2021 une solution d’épargne engagée pour l’environnement avec des premiers portefeuilles d’assurance-vie responsables, entièrement compatibles avec l’Accord de Paris.

Compléter une levée de fonds de 2M€ en seed

Cette démarche collaborative vient compléter une levée de fonds de 2 millions d’euros en seed réalisée le mois dernier auprès d’investisseurs tels que Super Capital VC, Globivest et de Business Angels. Elle permettra d’accélérer le lancement de nouveaux produits financiers compatibles avec l’Accord de Paris et de renforcer ses équipes.

Next Finance 28 juin
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique