IMG
Finance Responsable : Conjuguer le futur au présent

Il nous faut donc renforcer et promouvoir l’influence positive des investissements, décrire leurs conséquences concrètes, quantifiables. Non seulement pour l’environnement mais aussi pour les entreprises et leur gouvernance...

L’actualité mondiale illustre chaque jour la nécessité impérieuse d’une transition énergétique plus rapide et plus juste. Les changements et risques climatiques frappent non seulement les esprits et les consciences; ils perturbent et menacent les équilibres économiques, les échanges commerciaux, les relations géopolitiques.

Les conditions sont réunies pour qu’une révolution écologique et industrielle émerge et le rôle des acteurs de l’investissement va se révéler prépondérant. Ces bouleversements constituent autant d’opportunités réelles et concrètes de transformer en profondeur nos économies. À tous les échelons, locaux, nationaux, internationaux, les gérants d’actifs doivent mettre en oeuvre les démarches et les méthodes nécessaires au développement d’une véritable finance responsable, et offrir à leurs clients les outils pour y accéder. Il en va de notre responsabilité.

Nous sommes persuadés que cette alliance entre responsabilité et rentabilité ne peut être que facilitée par la collaboration étroite entre les acteurs de l’investissement et les entreprises.

Loin de renoncer aux exigences de rentabilité financière, la prise en compte des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) s’avère au contraire, sur le terrain, un solide moteur de croissance, de durabilité et de performance. Nous sommes persuadés que cette alliance entre responsabilité et rentabilité ne peut être que facilitée par la collaboration étroite entre les acteurs de l’investissement et les entreprises. En s’appuyant sur leurs spécificités, leurs contraintes, il nous revient de mettre en oeuvre des solutions innovantes et sur-mesure.

C’est là notre plus grande contribution pour accélérer concrètement la transition vers une économie et une société plus responsables.

Nos pratiques d’intégration ESG s’appuient sur les cadres normatifs et leur évolution. Voilà quinze ans, les Nations Unies définissaient les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI), enrichis depuis par 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). En France, la loi «sur la transition énergétique pour la croissance verte» de 2015 puis la Loi Pacte de 2019 ont défini les obligations d’information des investisseurs institutionnels, s’agissant des paramètres environnementaux comme sociaux. Ils doivent indiquer «la part verte» de leurs portefeuilles, la contribution de leurs investissements dans la lutte contre le changement climatique et en faveur de la transition énergétique. En parallèle, l’Union européenne élabore «sa taxonomie européenne des activités durables».

Le temps approche où chaque investissement contribuera à des solutions quantifiables, qualifiables, bénéfiques. Y seront pris en compte tous les aspects d’une Responsabilité Sociétale authentique: enjeux environnementaux mais également sociaux, au premier rang desquels la réduction des inégalités, l’accès à l’éducation...

CPR AM s’est engagé dans cette transition avec confiance. Un exemple illustre concrètement la stratégie que nous souhaitons mettre au service de nos clients. Notre volonté de financer la transition vers une «économie bas carbone», nous a rapprochés de CDP, une ONG d’envergure mondiale.

En 2018, notre partenariat a abouti au lancement du fonds «CPR Invest - Climate Action». L’objectif de ce fonds innovant est double: atteindre une performance financière solide; mais aussi, en nous appuyant sur la base de données mondiale du CDP, sélectionner les entreprises les plus vertueuses, dont les efforts auront un impact positif sur le changement climatique.

Notre volonté de - financer la transition vers une «économie bas carbone», nous a rapprochés de CDP, une ONG d’envergure mondiale.

Au travers de nos investissements, il nous appartient de maitriser les risques extra-financiers, notamment climatiques, pesant sur les entreprises. Pour transformer réellement les risques en opportunités, la transparence ainsi que la robustesse et la pertinence des méthodologies employées sont déterminantes. Les critères ESG doivent être intégrés, en amont, lors de la sélection d’investissements, grâce à des approches inclusives et multicritères, à la fois qualitatives et quantitatives.

Cette démarche exige des outils de sélection plus performants que nous nous attelons à développer.

En aval, il nous revient de proposer à nos clients des analyses d’impact leur permettant de mieux percevoir la création de valeur, financière et extra-financière, tout en restant en phase avec leur identité et leurs propres engagements. Cette démarche de transparence est incontournable, elle conditionne la vérifiabilité et donc la crédibilité de notre engagement.

«Développement durable» sonne encore comme un slogan rassurant mais cosmétique. Ses effets sont souvent jugés peu visibles, ou limités au regard de l’urgence.

En tant qu’acteurs de la gestion d’actifs, nous devons mieux informer nos interlocuteurs, institutionnels, épargnants, citoyens. En effet, notre étude récemment conduite avec Deloitte[1] confirme que la demande des épargnants progresse de façon significative, aux plans de l’information et du conseil pour cette finance responsable.

Il nous faut donc renforcer et promouvoir l’influence positive des investissements, décrire leurs conséquences concrètes, quantifiables. Non seulement pour l’environnement mais aussi pour les entreprises et leur gouvernance. En somme, contribuer à notre niveau à améliorer durablement la société.

Valérie Baudson 21 novembre
Notes

[1] Baromètre Investissement Responsable CPR AM – Deloitte – Avril 2019 – Les épargnants et l’investissement responsable: https://www.cpr-am.fr/institutionne...

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique