IMG
Extracthive lève 4,6 M€ pour produire une fibre de carbone plus durable

Créée en 2015, Extracthive est une PME française spécialisée dans le recyclage de déchets industriels avec pour mission de «développer des solutions de recyclage là où elles n’existent pas». Depuis 2016, l’équipe innovation d’Extracthive travaille au développement de la technologie PHYre® de recyclage des matériaux composites par solvolyse.

Après une première augmentation de capital en 2019, Extracthive finalise une nouvelle levée de fonds de 4,6 M€ auprès de ses actionnaires historiques (IRDI Soridec, Citizen Capital et CEA Investissement) et de nouveaux investisseurs professionnels aux profils variés et complémentaires que sont Colam Impact et M.Éric Bergé en qualité d’investisseur individuel. Cette augmentation de capital permet à la société de franchir une nouvelle étape de son développement, avec la construction et la mise en service de la tête de série industrielle de cette technologie d’une capacité de 400 tonnes par an. À horizon 2023, Extracthive déploiera son offre innovante à l’échelle européenne.

La fibre de carbone est le matériau de choix pour toutes les applications requérant légèreté et tenue mécanique. C’est pourquoi on retrouve les composites à base de fibres de carbone dans des secteurs de pointe comme l’aéronautique, avec une croissance de l’ordre de 11% prévue sur les 10 prochaines années. Par ailleurs, ces matériaux jouent un rôle clef dans le secteur des énergies renouvelables comme l’éolien ou la mobilité hydrogène. Mais toute médaille a son revers. La production de fibre de carbone vierge a un fort impact environnemental (de l’ordre de 40 tonnes de CO2 par tonne de fibre vierge, d’après la Base IMPACTS de l’ADEME[1]) et son recyclage à grande échelle reste un défi.

La technologie PHYre®, brevetée par Extracthive, entend répondre à cette problématique. L’optimisation du procédé, notamment via un réemploi poussé des solvants, a permis de réduire au maximum son empreinte environnementale, si bien qu’aujourd’hui la fibre récupérée par Extracthive émet de l’ordre de 10 fois moins de gaz à effet de serre que la fibre vierge, selon l’étude d’analyse de cycle de vie (ACV) menée par le cabinet Quantis.

Après avoir validé avec succès cette technologie à l’échelle pilote, Extracthive se lance, avec le soutien de l’Union Européenne (via l’EIT Raw Materials) et de ses actionnaires, dans la conception, la construction et la mise en service d’un démonstrateur industriel. Cette unité, dont la mise en service est prévue pour le premier trimestre 2023, aura une capacité de traitement de 400 tonnes de composite par an. La réplication de cette unité permettra d’ici 2025 à Extracthive de doubler sa capacité de recyclage de composites et de pouvoir répondre à la demande à l’échelle européenne.

Extracthive travaille également à la mise au point d’autres innovations dans le domaine du recyclage d’autres matériaux high-tech tels que le lithium ou le carbure de silicium, dont la production actuelle est également très polluante et le recyclage reste peu développé. Cette ambition a récemment été saluée par le site spécialisé Startups Insights qui a classé Extracthive dans le top 5 mondial des Scale-ups au service de l’économie circulaire dans le secteur «Mines et Métaux»[2].

«La société de portefeuille Colam Impact est heureuse, par cet investissement dans Extracthive, de confirmer sa thèse d’investissement en accompagnant une société sociétalement innovante: en industrialisant des solutions de recyclage de déchets industriels et de production de matière première recyclée, Extracthive a l’ambition d’améliorer l’impact environnemental de l’industrie française et européenne» indique Philippe de Moustier, Directeur Général de Colam Impact.

«Nous sommes heureux d’accompagner à nouveau Extracthive, après le passage prometteur de la phase de laboratoire au pilote industriel, dans le développement de la technologie PHYre®. La capacité d’innovation de la société dans le domaine de la valorisation des déchets industriels est très prometteuse en termes d’impact environnemental. La société a la capacité à structurer une véritable filière de traitement des déchets industriels en France et en Europe » ajoute Youssef Belatar, Directeur d’investissement de Citizen Capital.

«Nous sommes fiers d’accompagner une nouvelle fois Extracthive dans son développement. Cette opération s’inscrit dans notre volonté de soutenir les projets de développement durable dans le Sud-Ouest de la France» déclare Geneviève Blanc, Directrice Investissement IRDI Capital Investissement.

Next Finance 21 septembre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique