IMG
Eventmaker lève 1,3 millions d'euros et met le cap sur les événements virtuels

Eventmaker, plateforme de gestion d’événements All-in-one, lève 1,3 millions d’euros. Les investisseurs sont principalement des ‘entrepreneurs business angels’ parmi lesquels Olivier de Panafieu, Managing Partner de Roland Berger, Antoine Jeandet, multi-entrepreneur (4people, CareerMosaic, tagEmploi, veryNICErooms…), ainsi que des membres du fond de Private Equity, Montagu.

Cette levée permet à la start-up française d’accélérer le déploiement de sa plateforme et de proposer aux organisateurs d’événements la mise en place de ‘salons digitaux’. Visuels d’illustration: https://we.tl/t-lZTPeUPDsI

Plateforme de gestion d’événements All-in-one, Eventmaker permet aux organisateurs d’événements de gérer leurs manifestations plus simplement, et ce, sur l’ensemble de la chaîne de valeur événementielle: inscriptions en ligne, badges avec QR codes, site web, contrôle d’accès, networking, data…

Créée en 2010 par Tristan Verdier, Eventmaker gère chaque année plus de 2000 événements professionnels et grand public, de toute taille, soit environ 25% des salons organisés en France. Who’s Next, Caisse des Dépôts, AccorHôtels ou encore BNP Paribas, comptent parmi les 700 organisateurs d’événements qui font régulièrement appel à son expertise. Rentable dès sa première année d’activité, la start-up enregistre une croissance de 42% depuis deux ans.

Une solution de crise sanitaire pour les organisateurs d’événements

Alors que le secteur événementiel français a d’ores et déjà perdu 15 milliards d’euros depuis le début de la crise sanitaire, Eventmaker accélère son développement grâce à une levée de fonds de 1,3 million d’euros. Celle-ci lui permet notamment à la start-up d’effectuer un pivot stratégique vers encore plus de digital.

A l’heure où la pandémie rend l’organisation d’événements physiques impossible, Eventmaker propose désormais aux organisateurs de virtualiser leurs événements, qu’il s’agisse de conférences de 50 personnes ou de congrès de 1 500 participants. Et répond ainsi à la demande exprimée par plus de 60% de ses clients, désireux d’emprunter la voie du digital pour maintenir les manifestations.

«Apporter des solutions pragmatiques à de nos clients a toujours été notre mission. C’est donc tout naturellement, en cette période de distanciation sociale, que nous nous sommes tournés vers les salons virtuels et que nous avons mis en place en un temps record une réponse technologique pertinente. Plus qu’une solution de digitalisation événementielle, plus qu’une démonstration de notre agilité-réactivité, il s’agit d’élargir le champ des possibles des professionnels: en sortant de l’événementiel purement physique, l’organisateur d’événements peut inventer de nouveaux business models, muscler son offre de contenus, mettre en place des stratégies basées sur l’abonnement et le sponsoring…», précise Tristan Verdier, CEO d’Eventmaker.

Eventmaker cumule une expérience de 10 années sur le secteur événementiel. Cette forte expertise conjuguée à la robustesse technologique de sa plateforme et à des investissements soutenus en R&D, lui permet aujourd’hui de relever les nouveaux défis de ses clients sur toute la chaine de valeur événementielle.

Stratégie d’acquisitions: une voie de croissance pour Eventmaker

Grâce à cette levée de fonds, Eventmaker souhaite par ailleurs s’orienter vers une stratégie d’acquisitions. D’ici 2023, la start-up ambitionne de conquérir des parts de marchés significatives sur plusieurs verticales identifiées en France (inscriptions, checkin, networking,…).

«Je suis fier d’apporter mon soutien à Eventmaker dont les performances, l’innovation et la solidité technologique prouvent que son potentiel est illimité. Face au tsunami que traverse le secteur, je salue l’agilité et l’incroyable capacité de résilience de Tristan et son équipe. L’event software est promis à un bel avenir et Eventmaker en sera l’un des leaders à court terme, j’en suis convaincu.», souligne Olivier de Panafieu, Managing Partner de Roland Berger.

La levée a été réalisée grâce au soutien financier de plusieurs business angels:

  • Olivier de Panafieu, Managing Partner de Roland Berger
  • Adrien Sassi, Raphael Candelier, Pascal Ambrosi et Antoine de Peguilhan: groupe d’investisseurs privés, membres du fond de Private Equity, Montagu
  • Antoine Jeandet: multi-entrepreneur et Président de l’Association des Agences Conseils en Communication pour l’Emploi (ACCE)
  • Eric Charvet: cofondateur de tagEmploi et ancien directeur général de Hobsons
  • Alexandre Fretti: ancien directeur général de Webhelp.
Next Finance 25 mai
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique