IMG
En 2021, le fonds souverain norvégien a généré un rendement de 14,5%, soit $176,34 milliards

Le rendement des investissements en actions du fonds était de 20,8%, le rendement des investissements obligataires était de -1,9%, tandis que les investissements dans l’immobilier non coté ont rapporté 13,6%. Le rendement des infrastructures d’énergie renouvelable non cotées était de 4,2%.

C’est le 2ème rendement le plus élevé atteint par le fonds de toute son histoire. Il était supérieur de 0,74% au rendement de son Benchmark.

«Les bons résultats sont principalement dus à la très forte évolution du marché actions tout au long de l’année. Il y a eu de bons rendements dans tous les secteurs, mais les investissements dans la technologie et les services financiers se sont particulièrement bien comportés. Les investissements dans la technologie ont généré un rendement impressionnant de 30,2%», déclare Nicolai Tangen, CEO de Norges Bank Investment Management.

L’immobilier s’est également bien comporté en 2021, après une année 2020 exigeante en raison de la pandémie.

«Le secteur immobilier a connu une bonne reprise, les sociétés immobilières cotées ayant particulièrement bien performées avec un rendement de 26,8%», déclare Tangen.

La couronne norvégienne s’est raffermie par rapport à plusieurs grandes devises au cours de l’année. Les mouvements de change ont contribué à une baisse de la valeur du fonds de 25 milliards de couronnes soit 2,79 milliards de dollars US. En 2021, 129 milliards de couronnes ont été retirées du fonds (soit 14,4 milliards de dollars US au 31/12/2021).

Le fonds avait une valeur de 12 340 milliards de couronnes au 31 décembre 2021 (1 377,23 milliards de dollars US au 31/12/2021). 72% du fonds étaient investis en actions, 25,4% dans des titres obligataires, 2,5% dans des biens immobiliers non cotés et 0,1% dans des infrastructures d’énergie renouvelable non cotées.

Next Finance 28 janvier
Partager


Commentaire

Dans la même rubrique