IMG
Coima SGR, Covivio et Prada remportent l'appel d'offres pour l'achat des terrains de la gare ferroviaire de Porta Romana à Milan

L’acquisition de ce terrain, représentant un investissement de 180 M€, sera réalisée par le biais du fonds d’investissement immobilier Porta Romana, géré par Coima SGR et composé de Covivio, Prada et le fonds Coima ESG City Impact.

Coima SGR, Covivio et Prada annoncent avoir remporté l’appel d’offres lancé par FS Sistemi Urbani Srl et Rete Ferroviaria Italiana SpA (sociétés ferroviaires italiennes) pour l’achat du terrain de l’ancienne gare ferroviaire de Porta Romana. Le site, implanté au cœur du sud-est de Milan et qui s’étend sur une surface d’environ 190 000 m², accueillera le Village Olympique des jeux d’hiver 2026.

L’acquisition de ce terrain, représentant un investissement de 180 M€, sera réalisée par le biais du fonds d’investissement immobilier Porta Romana, géré par Coima SGR et composé de Covivio, Prada et le fonds Coima ESG City Impact.

Ce site, aujourd’hui désaffecté, bénéficiera d’une importante opération de régénération urbaine ayant pour objectif d’en faire une destination de référence en termes de performance environnementale et de durabilité, parmi les plus ambitieuses en Europe. Pour cela, la ligne ferroviaire encore en activité dans la zone sera en grande partie enterrée et couverte par une colline végétale. Les différentes fonctions urbaines prévues - résidentiel, bureaux, logements sociaux, services, logements étudiants-, prendront place de façon harmonieuse autour d’un vaste parc de 100 000 m². Le nouvel aménagement du site, traversé et surplombé par de nombreuses passerelles, permettra de reconnecter les grands quartiers du sud-est de Milan au centre historique, avec un accès facilité aux gares et stations de métro voisines.

Le projet s’inscrira dans le schéma directeur (Program Agreement) défini en juin 2017 par la ville de Milan, la Région Lombardie et Ferrovie dello Stato (entreprise publique ferroviaire d’Italie) qui établit la constructibilité totale à 164 000 m² de surface bâti et l’allocation de la moitié de la superficie du site aux espaces verts et aux espaces publics. Les partenaires prévoient le lancement prochain d’un concours international afin de proposer une programmation urbanistique et architecturale affinée. En termes de calendrier, une fois les autorisations administratives obtenues, les premières livraisons sont prévues pour 2025-2026.

Coima SGR assurera le développement des immeubles de logements et du village olympique, qui sera ensuite transformé en logements étudiants avec une capacité d’environ 1 000 lits. De son côté, Covivio aura en charge le développement et la conception des espaces de bureaux et services. Enfin, Prada, déjà implanté sur cette zone, créera un bâtiment à usage de laboratoire et de bureau pour étendre ses activités.

Un projet de référence, pour un nouveau quartier urbain mixte et connecté

Ce projet réunit trois acteurs clés de la capitale lombarde: partenaires long terme de la ville de Milan, Coima SGR, Covivio et Prada entendent poursuivre leur action et participer encore davantage au développement de ce territoire. La nouvelle vision de Porta Romana, avec notamment son vaste parc public, vient en effet reconnecter les différents quartiers les uns aux autres et offrir un espace public fonctionnel et créateur de lien social.

Actifs au sud de Milan depuis plusieurs années, les trois partenaires y ont développé différents usages urbains qu’il s’agisse d’immeubles à vocation mixte, tertiaire, résidentielle, commerciale ou culturelle.

Coima SGR est en effet déjà présent dans la zone qui surplombe la gare de Porta Romana depuis 2019 après avoir acquis différents bâtiments pour un total de 50 000 m² représentant un investissement de 100 M€. Covivio est également présent dans cette partie dynamique de la ville de Milan avec plusieurs opérations, dont notamment Symbiosis qui constitue la référence en matière de quartier d’affaires. Sur une surface d’environ 125 000 m², ce site accueille des acteurs de renom tels que Fastweb, Boehringer Ingelheim ou encore l’école internationale ICS. Symbiosis verra aussi le développement du projet Vitae avec lequel Covivio a remporté en 2019le prestigieux concours «Reinventing Cities», et qui proposera un bâtiment à usage de bureaux et de laboratoires de recherche sur environ 10 000 m².

Patrizio Bertelli, actionnaire majoritaire de la holding Prada, déclare: «Il y a vingt ans, le groupe Prada a décidé de construire son propre centre d’affaires et un complexe culturel public dans ce quartier qui abrite aujourd’hui la Fondation Prada. Pendant plusieurs années, nous avons regardé depuis nos fenêtres cette gare désaffectée, en nous rappelant l’histoire industrielle de Milan, avec l’espoir que cette mémoire ne soit pas effacée. C’est pourquoi, lorsque les Chemins de fer ont initié ce projet, nous avons cherché des partenaires qui partageraient avec nous l’objectif de préserver l’harmonie de ces espaces et d’embellir la vie du quartier, ce pour quoi nous avons fait le choix de participer à ce grand projet.»

Manfredi Catella, fondateur et Directeur Général de Coima, ajoute: «Notre stratégie d’investissement est basée sur la régénération urbaine à l’échelle des quartiers, là où nous pensons que le plus haut degré d’innovation peut être atteint en intégrant les infrastructures, le quartier et la communauté. L’expérience acquise lors de la reconversion de la gare de Porta Nuova, à laquelle s’ajoutera demain celle de Porta Romana, viendra soutenir notre logique d’innovation et de transformation pour ce site qui intègre un volet essentiel à nos yeux qui est celui du logement. Le partenariat avec Covivio et Prada constitue une alliance des principaux acteurs nationaux et internationaux, engagés pour favoriser ensemble le développement italien.»

Alexei Dal Pastro, Directeur Italie de Covivio, conclut: «Ce projet répond parfaitement à la volonté de Covivio de placer Milan au cœur de notre stratégie en Italie, notamment en concevant des projets hautement performants. Notre objectif est d’imaginer et construire ensemble la destination business et lifestyle la plus attractive de la ville, tout en faisant de Milan un lieu qui créent des liens et où habitants, espaces, opportunités et ambitions sont étroitement connectés. Porta Romana reflète notre approche en matière de régénération urbaine durable, une approche qui vise à redonner de la valeur à la ville sur le long terme, en améliorant la qualité de vie et le bien-être de celles et ceux qui y vivent et y travaillent.»

Next Finance 11 novembre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique