IMG
CORUM annonce la cession de 9 hôtels B&B en Espagne, générant une plus-value de plus de 14 millions d'euros

CORUM annonce la vente de neuf hôtels de l’enseigne B&B Hotels en Espagne qui appartenaient aux SCPI CORUM Origin et CORUM XL. Le montant global de la transaction est de 58,4 M€ (56 M€ nets vendeur), générant une plus-value de plus de 14 M€.

Dans la continuité de la stratégie de gestion de CORUM

Fidèle à sa stratégie de gestion opportuniste, CORUM cède un portefeuille de 9 hôtels en Espagne, lui permettant ainsi de générer une plus-value de plus de 14 M€ sur des acquisitions datant de 2017 et 2018.

CORUM démontre ainsi que le marché immobilier de l’hôtellerie, donné pour moribond depuis 2 ans, offre de belles opportunités, y compris lors de cessions.

Une redistribution aux associés CORUM Origin & CORUM XL

Achetés entre 2017 et 2018 pour 36,9 M€ par la SCPI CORUM Origin, huit hôtels sont revendus pour un total de 49,3 M€, permettant ainsi de réaliser une plus-value de 12,4 M€. La vente se déroule en deux temps: la cession de 4 hôtels le 17 décembre 2021 et la cession d’un autre groupe de 4 hôtels en mai 2022, afin de respecter le délai de 5 ans de propriété, durée minimale réglementaire imposée aux SCPI.

La SCPI CORUM XL cède dans la même opération un hôtel acheté 4,9 M€ en 2017, pour 6,8 M€, soit une plus-value de 1,9 M€.

La redistribution immédiate des plus-values sous forme de dividende est conforme à la politique de CORUM.Elle vise à préserver les épargnants du risque de dilution potentielle du dividende propre aux SCPI à capital variable en fort développement. Elle répond également à un besoin d’équité pour les épargnants.

Philippe Cervesi, Directeur de l’immobilier de CORUM déclare: «Conforme à ses convictions depuis plus de 10 ans, CORUM continue et continuera d’appliquer sa stratégie à contre-courant du marché dans l’intérêt de ses épargnants. Cette opération en est une des illustrations parmi d’autres réalisations en 2021 tant en termes d’acquisition que de cessions. Concernant les cessions et les distributions potentielles de dividendes en découlant, notre conviction est forte: elles cristallisent la valeur directement sur le compte bancaire de l’épargnant! Elles rendent plus robuste la performance d’une SCPI sur le long terme, car la valeur prise n’est plus à prendre. En revanche pour le gérant, elle implique plus de contraintes de gestion. La collecte, notamment, doit être maîtrisée, les cessions venant s’ajouter aux sommes à réinvestir dans un marché immobilier sous tension en termes de prix. C’est une discipline à laquelle nous nous astreignons depuis 10 ans.»

Next Finance 10 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique