IMG
CORUM Eurion revalorise son prix de part de +5,4 % : une deuxième augmentation deux ans seulement après sa création

Après CORUM Origin il y a trois mois et CORUM XL il y a un mois, CORUM Eurion revalorise à son tour son prix de part qui passe de 204 euros à 215 euros, frais et commission de souscription inclus. Il s’agit de la deuxième augmentation pour cette SCPI, deux ans seulement après sa création. CORUM revalorise ainsi cette année sa 3ème SCPI et poursuit son engagement de redistribuer aux épargnants la performance réelle de leur épargne.

Après CORUM Origin il y a trois mois et CORUM XL il y a un mois, CORUM Eurion revalorise à son tour son prix de part qui passe de 204 euros à 215 euros, frais et commission de souscription inclus. Il s’agit de la deuxième augmentation pour cette SCPI, deux ans seulement après sa création. CORUM revalorise ainsi cette année sa 3ème SCPI et poursuit son engagement de redistribuer aux épargnants la performance réelle de leur épargne.

Un mois après l’augmentation du prix de part de la SCPI CORUM XL (+3,17%) et trois mois après celle de CORUM Origin (+4,1%), CORUM L’Épargne annonce la revalorisation de plus de 5% du prix de la part de la SCPI CORUM Eurion, présente dans sa gamme. Lancée en janvier 2020 à 200 € la part, la jeune SCPI se place déjà dans le sillage de ses aînées avec cette seconde hausse en deux ans qui porte la revalorisation à +7,5% depuis son lancement. Entièrement investie en zone euro, CORUM Eurion s’était déjà fait remarquer en devenant la première SCPI de la gamme CORUM L’Épargne à obtenir le label ISR (Investissement socialement responsable).

Une stratégie prime et opportuniste qui accompagne la valorisation du patrimoine

L’augmentation du prix de part de CORUM Eurion témoigne de l’appréciation de la valeur des immeubles de la SCPI sur les différents marchés européens: des immeubles prime et bien situés en périphérie de grandes villes, une typologie particulièrement attractive depuis la pandémie. Le contexte de la crise sanitaire avait de surcroît permis à la jeune SCPI de saisir dès son lancement des opportunités d’acquisition qui se valorisent rapidement.

CORUM Eurion donne par ailleurs aux épargnants la possibilité d’intégrer une stratégie ISR à leur investissement en SCPI. Une stratégie désormais disponible au sein du contrat d’assurance vie CORUM Life puisque la jeune SCPI a intégré en mai dernier le contrat d’assurance vie du groupe CORUM, au sein de la formule Smart ISR.

Cristalliser la création de valeur entre les mains des épargnants

La revalorisation du prix de part permet de cristalliser dans la poche de l’épargnant la création de valeur du patrimoine de la SCPI. Il la percevra le jour où il revendra ses parts. Cette démarche constitue un choix fort des gérants de CORUM.Elle permet aussi de proposer aux épargnants une part dont la valeur concorde avec la valeur d’expertise du patrimoine, et donc d’assurer l’équité entre les associés historiques et les nouveaux épargnants.

Voilà la vraie performance pour le client: une performance qui tient compte, en plus du taux de distribution[1] de la SCPI, de l’augmentation du prix de part effectivement pratiquée. Une performance réelle donc, à distinguer de la performance globale, ce nouvel indicateur instauré par la profession mais que CORUM conteste car il risque de tromper les épargnants: la performance globale intègre en effet la valorisation du patrimoine même lorsque celle-ci n’est pas répercutée dans le prix de part. Ainsi, toute SCPI dont le patrimoine s’apprécie – et elles sont nombreuses en cette période post-covid – peut désormais annoncer une performance globale flatteuse, décorrélée de ce que touche concrètement l’épargnant. Et ce, même si son taux de distribution est en baisse.

Un rendement toujours supérieur à l’objectif depuis son lancement

Comme les autres SCPI de la gamme CORUM L’Épargne, CORUM Eurion joue la transparence: la performance affichée est celle effectivement perçue par l’épargnant. En 2021, CORUM Eurion a largement dépassé son objectif de rendement[2] annuel de 4,5% net de frais de souscription et de gestion (et plus-value comprise), avec un rendement de 6,12%. Pour rappel, l’objectif de taux de rentabilité interne (TRI)[3] de CORUM Eurion est également de 4,5% sur 10 ans.

Tenir les objectifs de performance fait partie de l’ADN de CORUM, qui compte parmi les rares sociétés à afficher depuis l’origine les ambitions de ses SCPI. Les 3 SCPI CORUM se distinguent par leur capacité à réaliser, années après années, les objectifs annoncés, sachant bien sûr que les performances passées ne présagent pas des performances futures.

Pour Frédéric Puzin, président et fondateur du groupe CORUM: «Le 1er juillet est décidément une date qui compte dans la jeune histoire de CORUM Eurion! Un an jour pour jour après une première augmentation de son prix de part, la dernière-née des SCPI CORUM réitère. Preuve que notre engagement pour l’épargne de nos clients n’est pas une parole en l’air. Augmenter le prix de part n’est pourtant pas neutre pour un gérant: à niveau de dividende distribué équivalent, revaloriser le prix de part fait baisser mécaniquement le rendement de la SCPI. En conséquence, le gérant va devoir être encore meilleur dans ses futures acquisitions s’il veut tenir sa performance… Cela tombe bien: CORUM Eurion a en perspective de belles opportunités d’investissement partout en zone euro, afin de poursuivre sur sa lancée!»

Next Finance 1er juillet
Notes

[1] taux de distribution: 6,12% en 2021

Rendement: taux de distribution, défini comme le dividende brut, avant prélèvements français et étrangers (payés par le fonds pour le compte de l’associé), versé au titre de l’année N (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées) divisé par le prix de souscription au 1er janvier de l’année N de la part. Cet indicateur permet de mesurer la performance financière annuelle.

[2] taux de distribution: 6,12% en 2021

Rendement: taux de distribution, défini comme le dividende brut, avant prélèvements français et étrangers (payés par le fonds pour le compte de l’associé), versé au titre de l’année N (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées) divisé par le prix de souscription au 1er janvier de l’année N de la part. Cet indicateur permet de mesurer la performance financière annuelle.

[3] Taux de Rentabilité Interne: il mesure la rentabilité de l’investissement sur une période donnée. Il tient compte de l’évolution de la valeur de part et des dividendes distribués sur la période, ainsi que des frais de souscription et de gestion supportés par l’investisseur.

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique