IMG
CNP Assurances publie son rapport investissement responsable

En 2021, CNP Assurances a été l’un des premiers investisseurs à publier l’empreinte biodiversité de son portefeuille d’investissements. En 2022, le Groupe publie pour la première fois une mesure de la dépendance de son portefeuille d’investissements à la perte de biodiversité.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Avec plus de 370 Md€ investis dans tous les secteurs d’activité, CNP Assurances est un acteur majeur du financement de l’économie réelle. Conformément aux nouvelles exigences de l’article 29 de la loi énergie climat, CNP Assurances publie aujourd’hui son rapport investissement responsable qui intègre de nouvelles informations sur le climat et la biodiversité. En 2021, CNP Assurances a été l’un des premiers investisseurs à publier l’empreinte biodiversité de son portefeuille d’investissements. En 2022, le Groupe publie pour la première fois une mesure de la dépendance de son portefeuille d’investissements à la perte de biodiversité.

«Engagée à agir contre le réchauffement climatique, CNP Assurances se mobilise également face à l’érosion de la biodiversité. En signant en 2021 le Finance for Biodiversity Pledge, CNP Assurances s’est fixée de nouveaux objectifs pour protéger la biodiversité. Ensemble avec les entreprises et les Etats que nous finançons, nous devons agir pour inverser le processus de dégradation de la nature et préserver la diversité du vivant sur notre planète.» indique Stéphane Dedeyan, Directeur général de CNP Assurances.

  • La biodiversité figure au cœur de la gouvernance des investissements responsables de CNP Assurances

Considérant que les enjeux de la biodiversité et du climat sont intrinsèquement liés, CNP Assurances en tient compte dans le pilotage opérationnel de sa stratégie d’investissement responsable. En 2021, le comité risques climatiques a ainsi intégré la biodiversité pour devenir le comité risques climatiques et biodiversité. Son objectif est de piloter les actions mises en place pour intégrer les risques liés au changement climatique et à la perte de biodiversité dans toutes les composantes de l’activité (investissement, assurance, fonctionnement interne).

  • CNP Assurances étend la mesure de l’empreinte biodiversité de son portefeuille d’investissements

A l’occasion de la sortie en 2021 de son rapport investissement responsable. CNP Assurances a été l’un des premiers investisseurs à publier l’empreinte biodiversité de son portefeuille d’investissements à l’aide du Corporate Biodiversity Footprint. Cette année, le calcul a été étendu à une trentaine de secteurs (vs. cinq l’an dernier) et couvre désormais 58% du portefeuille d’actions et d’obligations d’entreprise détenues en direct (vs. 11% l’an dernier). Pour rappel, CNP Assurances s’est engagée à mesurer d’ici fin 2023 l’empreinte biodiversité de l’ensemble de son portefeuille actions et obligations d’entreprise détenues en direct, en encourageant les entreprises à améliorer la transparence sur ces enjeux. A fin 2021, l’empreinte biodiversité du portefeuille d’investissements s’élève à -25 m².MSA[1] par k€ investi, contre -47 m².MSA par k€ investi à fin 2020 à iso-méthodologie.

  • CNP Assurances publie pour la première fois la dépendance de son portefeuille d’investissements à la perte de biodiversité

S’appuyant sur les travaux de recherche publiés par la Banque de France en août 2021[2], CNP Assurances a estimé la dépendance des entreprises qu’elle finance aux différents services écosystémiques, qui sont essentiels à la survie de l’espèce humaine et à un grand nombre d’activités économiques. À fin 2021, 26% de son portefeuille d’actions et d’obligations d’entreprise détenues en direct provient d’entreprises qui sont fortement ou très fortement dépendantes d’au moins un service écosystémique. Autrement dit, plus d’un quart de la valeur des titres détenus dans le périmètre étudié est exposé à un risque important si un service écosystémique venait à disparaître dans les années à venir.

  • En signant le Finance for Biodiversity Pledge, CNP Assurances s’est fixée de nouveaux objectifs pour protéger la biodiversité

Alors que le rythme d’extinction des espèces est 10 à 100 fois plus élevé aujourd’hui qu’il ne l’était pendant les 10 derniers millions d’années, CNP Assurances a signé en septembre 2021, le Finance for Biodiversity Pledge et s’est fixée de nouveaux objectifs sur les cinq prochaines années pour protéger la biodiversité. Ces objectifs couvrent les différentes classes d’actif: actions et obligations d’entreprise, immobilier, infrastructures, forêts. Le rapport investissement responsable rend compte des actions que CNP Assurances a commencé à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs.

Next Finance 3 juin

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] La MSA (Mean Species Abundance) est une métrique scientifiquement reconnue pour mesurer l’abondance moyenne des espèces. La destruction de la biodiversité s’exprime en valeur négative de m².MSA. Le m².MSA correspond à l’artificialisation d’1 m² d’espace naturel vierge.

[2] A “Silent Spring” for the Financial System? Exploring Biodiversity-Related Financial Risks in France (working paper, August 2021)

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique