IMG
Assurance vie : 1,70% nets servis en 2020 par la MIF sur son fonds en euros

Dans un contexte durable de taux obligataires bas, la MIF confirme son statut d’acteur de référence de la profession avec 1,70%* nets servis en 2020 sur le fonds en euros de ses contrats d’assurance vie.

Alors que les conséquences de la crise sanitaire et économique impactent tous les acteurs du marché, la MIF préserve ses fondamentaux, démontrant ainsi sa force et sa solidité. Elle annonce, cette année encore, un taux de rémunération de son fonds en euros dans la moyenne haute du marché, avec 1,70%* nets servis au titre de 2020 sur l’ensemble de ses contrats d’assurance vie (indépendamment du produit, de l’ancienneté, de l’encours ou de l’exposition aux unités de compte). Sur les cinq dernières années, c’est au final une performance cumulée de 11,60%* que la MIF aura réservée à l’ensemble de ses adhérents au titre de son fonds en euros (soit 2,22%* annuel sur 5 ans).

«Dans cet environnement de taux obligataires toujours plus bas et amené à durer, le taux de la MIF au titre de 2020 rend compte de notre volonté de rechercher le plus juste équilibre entre les attentes légitimes de nos adhérents, et l’attention portée à la préservation de notre structure financière, garante de l’avenir» commente Olivier Sentis, Directeur Général de la MIF.

En effet, la MIF a de nouveau veillé à la stabilité de ses réserves afin de sécuriser les rendements futurs. Sa Provision pour Participation aux Excédents (PPE) représente désormais 3,32% des encours épargne qui s’élèvent à plus de 3,3 milliards d’euros à fin 2020. Les plus-values latentes, coussin de sécurité supplémentaire, se sont également accrues.

Le fonds en euros MIF, dont les frais de gestion maîtrisés constituent un élément majeur de l’ADN de la mutuelle, continuera de bénéficier d’une politique de garantie des fonds détenus à un niveau élevé, ainsi que d’une stratégie de gestion prudente et responsable. Néanmoins, l’environnement durable de taux obligataires bas augurant mal de rendements satisfaisants dans les prochaines années pour les épargnants investis uniquement dans les fonds en euros, la MIF s’est attachée à développer des solutions complémentaires adaptées à chaque profil et situation: enrichissement de la gamme de SCPI proposées** permettant d’investir dans l’immobilier et mise en place d’une gestion sous mandat** résolument orientée ISR qui, dans le contexte de 2020, enregistre d’ores et déjà des performances remarquées sur ses quatre profils de gestion:

  • Mandat PRUDENT: + 4,42%***
  • Mandat ÉQUILIBRÉ: + 7,15%***
  • Mandat DYNAMIQUE: + 8,11%***
  • Mandat OFFENSIF: + 10,26%***
Next Finance 25 janvier
P.-S.

(*): Taux servi au titre du fonds en euros des contrats d’assurance vie MIF, net de frais de gestion et avant prélèvements fiscaux et sociaux. Sont concernés les contrats Compte Épargne Libre Avenir Multisupport, MIF Horizon Euroactif, Plan d’Épargne Populaire Multisupport, AMPLI-GRAIN 9 Multisupport (tout investissement sur des unités de compte comporte un risque de perte en capital), Compte Épargne MIF, Compte Épargne Libre Avenir, Compte Épargne Garantie Intégrale, Compte Épargne Enfant, Compte Épargne Transmission, MIF Projet Vie, MIF Intergénérations et Plan d’Épargne Populaire. Ne sont pas concernés: Garantie Protection Avenir, Garantie Frais Décès, Garantie Frais Obsèques et les rentes. Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs.

(**): 2 AVERTISSEMENT: avant toute décision d’investissement sur un support en unités de compte, le sociétaire doit prendre connaissance des documents d’information financière relatives au support considéré (DICI, prospectus ou note détaillée ainsi que les conditions d’investissement et de fonctionnement spécifiques au titre des supports SCPI), et s’assurer que ce support correspond à sa situation personnelle et financière, à sa sensibilité au risque, ainsi qu’à ses objectifs d’investissement. Tout investissement en unités de compte est soumis aux fluctuations des marchés financiers à la hausse comme à la baisse et comporte un risque de perte en capital. Les informations fournies dans le cadre de la présente communication ne constituent en aucune manière une recommandation de l’assureur au titre du devoir de conseil.

(***): Performances au 31/12/2020, nettes de frais de gestion et hors prélèvements fiscaux et sociaux, calculées sur la base d’un versement net de frais de versement de 1 000 € investi sur le profil au 1er janvier de l’année concernée, tenant compte des arbitrages contractuels effectués dans le courant de l’année et de l’attribution au 31 décembre de l’année de la participation aux bénéfices annuelle sur le fonds en euros. Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs. La part en unités de compte des mandats présente un risque de perte en capital.

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique