IMG
Ask Mona lève 2 millions d'euros et met l'Intelligence Artificielle au service des institutions culturelles

Ask Mona réalise une levée de fonds en Série A auprès du fonds Tech & Touch, géré pour le compte de l’Etat par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), Saga Invest, fonds d’investissement spécialisé dans l’art et les nouvelles technologies, Philippe Ligot et Denis Thébaut.

Cet investissement permettra à la startup de poursuivre son développement en France et de partir à la conquête du marché européen.

Créée en 2017 par Marion Carré et Valentin Schmite, la startup Ask Mona développe des outils conversationnels au service de l’information des publics et de la médiation ainsi que des solutions d’analyse des données permettant de simplifier la relation entre les institutions culturelles et les visiteurs. Composée de 13 collaborateurs, la startup compte aujourd’hui une cinquantaine de clients aux profils variés et présents partout en France: la Fondation Louis Vuitton, Paris Musées, le Grand Palais, le Théâtre du Châtelet, le Musée des Augustins à Toulouse, le Centre Pompidou de Metz, etc. La solution est accessible directement en ligne depuis le téléphone mobile ou la tablette des visiteurs, sans nécessiter de téléchargement de leur part.

“Avec Ask Mona, notre ambition est de décloisonner l’accès à la culture en fluidifiant le dialogue entre les institutions culturelles et leurs publics. Nous accompagnons les musées, théâtres, fondations, monuments ou autres lieux culturels dans le développement de solutions d’information ou d’aide à la visite mobilisant l’intelligence artificielle”, déclare Marion Carré, cofondatrice et présidente d’Ask Mona.

Développement en France et à l’étranger

Aujourd’hui, Ask Mona ambitionne de devenir le leader européen des solutions d’intelligence artificielle dédiées au marché de la culture pour permettre aux institutions culturelles de se rapprocher de leurs publics.

Grâce à cette levée de fonds de 2 millions d’euros réalisée auprès de Bpifrance, Saga Invest, fonds d’investissement spécialisé dans l’art et les nouvelles technologies, Philippe Ligot, et Denis Thébaut, la startup souhaite doubler ses effectifs d’ici un an et poursuivre ses investissements en R&D afin d’expérimenter et de créer de nouvelles solutions mobilisant l’intelligence artificielle, via des partenariats d’innovation collaborative avec les institutions culturelles.

«Grâce à cette levée de fonds nous allons poursuivre notre développement commercial auprès des institutions culturelles françaises et étrangères, notamment en Allemagne, Angleterre, Belgique, Italie, au Canada et en Suisse où nous sommes déjà présents», poursuit Marion Carré.

Ambition: 1 000 institutions équipées des solutions Ask Mona d’ici 2025

Les ambitions d’Ask Mona sont grandes, précise Valentin Schmite, cofondateur et directeur général d’Ask Mona: «Nous souhaitons participer à la mutation des institutions culturelles. De lieu d’accueil du public, elles deviennent également des espaces médiatiques, des forums participatifs et des plateformes numériques. Nos solutions s’inscrivent dans ces mutations, en rendant le monde de la culture toujours plus accessible. Nous visons un portefeuille de 1 000 institutions culturelles d’ici 2025. Nous voulons toucher jusqu’à 500 millions de visiteurs».

«Nous sommes très fiers aujourd’hui d’accompagner cette équipe de talent ayant conquis une forte légitimité à la fois dans le monde technologique et culturel, et qui a su fidéliser rapidement une clientèle prestigieuse. Nous sommes convaincus que Ask Mona a aujourd’hui la capacité de déployer de nombreuses offres complémentaires de médiation et de conseil, l’apport des nouvelles technologies étant de plus en demandé par les institutions culturelles pour se démarquer et renforcer leur attractivité auprès d’un public large. Cet investissement sert la valorisation et l’inclusivité de la culture et du patrimoine», explique Anne Villette, Directrice d’investissements senior dans l’équipe Industries Culturelles et Créatives de Bpifrance.

Next Finance 3 octobre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique